Devoir de Philosophie

Définition & usage: ARRACHEMENT, substantif masculin.

Publié le 27/10/2015

Extrait du document

Définition & usage: ARRACHEMENT, substantif masculin. Action d'arracher; résultat de cette action. Souvent synonyme de arrachage. A.— [L'accent est mis tantôt sur l'action, tantôt sur l'objet de l'arrachement] : Ø 1. Prendre le jus qui s'écoule d'une plaie d'arrachement d'une patte d'écrevisse puisqu'il doit en sortir une autre patte. CLAUDE BERNARD, , Cahier de notes (1850-1860), 1860, page 58. Ø 2. La Matutina courait (...) sa bonne quille ventrue adhérait au flot comme à de la glu. La quille résistait à l'arrachement de l'ouragan. VICTOR HUGO, L'Homme qui rit, tome 1, 1869, page 99. Ø 3. Et comme c'est habile, au point de vue de l'intérêt, de n'avoir donné aucun détail sur ses rapports avec son second amant, qui a été son seul amant bien entendu. Grâce à l'arrachement des derniers feuillets du manuscrit, elle reste pure dans le souvenir du lecteur. Mais ce qui écrase tout, c'est l'enterrement, les enfants qu'on lève sur le cadavre, et la saoulerie finale. Énorme, mon cher ami, énorme! GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance, 1873, page 91. — Spécialement. 1. ARCHÉOLOGIE. Fragments de ruines : Ø 4. Les Romains ont laissé à ce délicieux pays deux ou trois tours de guerre, des tombeaux, entre autres la sombre et touchante épitaphe de Julia Alpinula, des armes, des bornes milliaires, la grande voie militaire qui balafre ces admirables vallées depuis le Valais jusqu'à Avenches, par Vevey et Attalins, et dont on découvre encore çà et là quelques arrachements. Les Grecs lui ont laissé des processions-pantomimes qui rappellent les théories, et où il y a des jeunes filles couronnées de lierre qu'on traîne sur des chars. VICTOR HUGO, Le Rhin, 1842, page 406. 2. ARCHITECTURE, MAÇONNERIE. Ensemble des pierres en attente* formant saillie et destinées à recevoir les pierres d'une construction future. — Au pluriel. Arrachements d'une voûte. Premières pierres d'une voûte destinées à faire la jonction entre la retombée de la voûte et le mur. Remarque : Emploi attesté dans les principaux dictionnaires généraux du XIXe. et du XXe. siècle à partir de Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 3. GÉOMORPHOLOGIE. Inégalités d'un sol bouleversé. Remarque : Attesté au XIXe. siècle à partir de DICTIONNAIRE UNIVERSEL DE LA LANGUE FRANÇAISE (PIERRE-CLAUDE-VICTOIRE BOISTE) 1834 et surtout depuis Dictionnaire de l'Académie Française, Compléments 1842. 4. PHYSIQUE ATOMIQUE. " Phénomène par lequel une particule de grande vitesse provoque le départ d'une particule attachée à un ensemble. " (Dictionnaire de l'atome (PAUL MUSSET, ANTONIO LLORET) 1964) : Ø 5.... il avait ainsi pu prouver, par l'étude des trajectoires des rayons radioactifs, qu'un noyau d'azote pouvait être transmuté par arrachement d'un proton; ce processus donne naissance à un noyau d'oxygène. Douze ans plus tard, son élève James Chadwick, à la suite de travaux des écoles allemandes et françaises, réussissait à démontrer l'existence du neutron en bombardant des éléments légers avec les rayons du polonium. BERTRAND GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, ses aspects politiques et techniques, 1962, page 19. B.— Par analogie et au figuré. Souffrance morale causée par la rupture avec quelqu'un ou quelque chose que l'on aime et apprécie : Ø 6. Je n'ai ressenti auprès d'aucun d'eux l'éblouissement que ton frère me causait. Quels voyages il m'a fait faire dans le bleu, celui-là! et comme je l'aimais! Je crois même que je n'ai aimé personne (homme ou femme) comme lui. J'ai eu, lorsqu'il s'est marié, un chagrin de jalousie très profond; ç'a été une rupture, un arrachement! Pour moi il est mort deux fois et je porte sa pensée constamment comme une amulette, comme une chose particulière et intime. GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance, 1863, page 72. Ø 7. Partir est pour moi, presque toujours, un arrachement, même s'il s'agit de quitter un endroit où l'on a souffert, et je n'ai pas toujours été malheureux à Blythewood Road, loin de là, malgré la guerre. J'y ai connu des heures d'espoir et de vrai bonheur grâce à la bonté de ma cousine. JULIEN GREEN, Journal, 1945, page 211. Remarque : On notera également les emplois figurés construits avec préposition arrachement à quelqu'un ou quelque chose (aux habitudes, aux bras maternels); confer arracher à, arrachement de... (l'âme d'avec le corps). STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 153.

« VICTOR HUGO, Le Rhin, 1842, page 406. 2. ARCHITECTURE, MA?ONNERIE. Ensemble des pierres en attente* formant saillie et destin?es ? recevoir les pierres d'une construction future. ? Au pluriel. Arrachements d'une vo?te. Premi?res pierres d'une vo?te destin?es ? faire la jonction entre la retomb?e de la vo?te et le mur. Remarque?: Emploi attest? dans les principaux dictionnaires g?n?raux du XIXe. et du XXe. si?cle ? partir de Dictionnaire de l'Acad?mie Fran?aise 1798. 3. G?OMORPHOLOGIE. In?galit?s d'un sol boulevers?. Remarque?: Attest? au XIXe. si?cle ? partir de DICTIONNAIRE UNIVERSEL DE LA LANGUE FRAN?AISE (PIERRE-CLAUDE-VICTOIRE BOISTE) 1834 et surtout depuis Dictionnaire de l'Acad?mie Fran?aise, Compl?ments 1842. 4. PHYSIQUE ATOMIQUE. " Ph?nom?ne par lequel une particule de grande vitesse provoque le d?part d'une particule attach?e ? un ensemble. " (Dictionnaire de l'atome (PAUL MUSSET, ANTONIO LLORET) 1964)?: ? 5.... il avait ainsi pu prouver, par l'?tude des trajectoires des rayons radioactifs, qu'un noyau d'azote pouvait ?tre transmut? par arrachement d'un proton; ce processus donne naissance ? un noyau d'oxyg?ne. Douze ans plus tard, son ?l?ve James Chadwick, ? la suite de travaux des ?coles allemandes et fran?aises, r?ussissait ? d?montrer l'existence du neutron en bombardant des ?l?ments l?gers avec les rayons du polonium. BERTRAND GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, ses aspects politiques et techniques, 1962, page 19. B.? Par analogie et au figur?. Souffrance morale caus?e par la rupture avec quelqu'un ou quelque chose que l'on aime et appr?cie?: ? 6. Je n'ai ressenti aupr?s d'aucun d'eux l'?blouissement que ton fr?re me causait. Quels voyages il m'a fait faire dans le bleu, celui-l?! et comme je l'aimais! Je crois m?me que je n'ai aim? personne (homme ou femme) comme lui. J'ai eu, lorsqu'il s'est mari?, un chagrin de jalousie tr?s profond; ?'a ?t? une rupture, un arrachement! Pour moi il est mort deux fois et je porte sa pens?e constamment comme une amulette, comme une chose particuli?re et intime. GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance, 1863, page 72. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles