Devoir de Philosophie

Anatomie Système nerveux central 17/01 Le tissu nerveux est constitué de neurones eux-mêmes formés d'un corps cellulaires avec un noyau où sont branchées des dendrites , l'axone se finit par une jonction de la dendrite avec une ou plusieurs autres cellules.

Publié le 14/08/2014

Extrait du document

anatomie
Anatomie Système nerveux central 17/01 Le tissu nerveux est constitué de neurones eux-mêmes formés d'un corps cellulaires avec un noyau où sont branchées des dendrites , l'axone se finit par une jonction de la dendrite avec une ou plusieurs autres cellules. La myélinisation de l'axone accélère la transmission du signal. Un neurone peut être réduit, le corps cellulaire est un accumulateur, l'axone est un coeur myélinique qui transmet l'électricité grâce a la synapse. -> Les signaux électriques sont médiés par des neuromédiateurs. Ex : acetylcholine ... -> Les neurones sont impliqués dans de nombreuses fonctions : - les neurones qui servent à percevoir l'environnement sont appelés neurones sensitifs, ou esthesio-neures Par convention ils sont représentés en bleu avec une dendrite proximale, un corps cellulaire toujours contenu dans un ganglion annexé à un nerf crânien ou spinal, et un axone terminé par une flèche. - Les neurones qui entraînent une action sont appelés les dynamo-neures ( neuromoteur ) On les représentes avec un corps cellulaire étoilé et une flèche. - Les neurones intercalaires qui servent a faire la liaison entre les 1er ( esthesioneures ) et les 2nd ( dynamo-neures ), On le représente en jaune avec un corps cellulaire rond et terminé par une flèche. -> Ces neurones et leurs prolongement sont regroupés de différentes façons dans le tissu nerveux : - - - les corps cellulaires sont tellement nombreux que l'on ne voit pas les choses qui les séparent : substance gris La substance blanche est faite de la juxtaposition des axones myélinisés ou non. La substance ou formation réticulaire (c'est a dire en forme de réseau ), est constituée de corps cellulaires qui sont pris dans un filet de fibres qui sont disposées longitudinalement mais également transversalement. -> Ces neurones sont amenés à travailler les uns avec les autres pour transformer une information amené par un esthesio-neure à un dynamo-neure, cette transmission peut prendre un aspect rudimentaire, c'est appelé l'arc reflex. Cet arc reflex peut être complexifié, c'est a dire que plusieurs informations vont s'ajouter à ce neurone. Cette intégration des messages amène le message initial à être modulé; Cette transformation peut se faire a plusieurs niveau. Arc reflex normal : On représente une coupe de moelle épinière dans laquelle il y a un papillon de substances grises et la substance blanche est en périphérie, ...
anatomie

« Anatomie Système nerveux central 17/01 L'information vient par un esthesio-neure, son corps cellulaire se trouve dans le ganglion.

sa s'articule avec un neurone intercalaire qui fait la jonction avec un dynamoneure qui va ressortir par un endroit différent de l'entrée de l'esthesioneure, qui par exemple retourne au membre supérieur et se termine sur un muscle qui va se contracter pour bouger le pouce. → La modulation spatiale peut se faire de 2 façons : Par diffusion de l'information : Un neurone se ramifie et s'articule avec plusieurs autres neurones. Par convergence : La convergence entraine une perte de la qualité de l'info, sur un seul neurone effecteur on voit se brancher plusieurs cellules afférentes qui viennent délivrer leur message. → A côté de cette convergence on peut avoir une modulation qualitative de la transmission qui se passe au niveau de la synapse où l'on a la possibilité que la synapse soit : – Activatrice ( représenté par + ) – Modulé par d'autres infos, par exemple d'autres cellules vont venir inhiber le message soit avant la synapse soit après, soit activer la transmission synaptique. → On peut donc laisser passer, arrêter ou diminuer l'intensité du signal. L'arc reflex reste rarement le seul niveau d'intégration au niveau de la moelle épinière mais bien souvent l'esthésio-neure envoie une fibre qui va monter plus haut dans l'encéphale, cela peut se faire dans le tronc cérébral ou dans le cerveau pour s'articuler avec des inter-neurones qui vont redescendre et converger vers le neurone effecteur. C'est une intégration supra-segmentaire qui peut se faire a 3 niveaux : – Dans le tronc cérébral – Dans le cervelet – Dans le cerveau lui même Ces centres apparaissent avec l'évolution, ils peuvent êtres classés de façon historique en fonction de leur ancienneté d'évolution. On distinguera des traits de centre : des archéo...

, des paléo...

, des néo... Au sein même de cette hiérarchie, entre le tronc cérébral et le cerveau il y a une subordination qui va être régulé par le cerveau. L'intégration peut se faire de façon basique ou de façon plus complexe. Au niveau supérieur , les centres supérieurs sont eux-mêmes contrôlés par ceux au dessus et ces centres peuvent être divisés en 3 phases. Schémas élémentaires ( ne représentant pas la réalité ) : Vue sagittale gauche du cerveau La partie dominante du cerveau est la moitié gauche. On peut distinguer dans ce SNC, un cerveau qui est une grosse masse parcourue de sillons au dessous duquel rentre le tronc cérébral et le cerveau cache une partie du tronc cérébral.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles