Devoir de Philosophie

LE CONFORT DANS LA MAISON : isolation acoustique règles pratiques de construction

Extrait du document

Réaliser une bonne isolation acoustique de son habitation suppose que l'on connaisse les règles pratiques de construction qui permettent d'éviter les « fuites « de bruit. Ces règles concernent des détails de construction dont la réalisation est souvent négligée, et qu'il faut par conséquent surveiller si l'on veut éviter d'habiter dans un local où les bruits environnants entrent comme si les murs n'existaient pas.

- figure 12 : un bardage vertical ne doit pas continuer devant un plancher, ce qui laisserait passer le son d'un étage à l'autre ; le plancher doit venir appuyer sur le mur extérieur.

- figure 13 : un mur rideau doit présenter au niveau d'un plancher une coupure avec interposition de matériau élastique pour éviter les transmissions indirectes.

« MAUVAIS BON Fig.4. Fig. 3. -Murs de séparation simples. MAUVAIS BON Encastrement d'objet à éviter dans un mur de séparation. MAUVAIS BON Fig.·5. - Encastrement d'une tuyauterie. - les chambres sont éloignées de la cage d'esca­ lier et de l'ascenseur ; entre deux appartements, les chambres de l'un sont adjacentes à celles de l'au­ tre ; il en va de même pour les cuisines. MURS DESEPARATION Murs simples Ils doivent être d'un poids minimum de 350 kg par mètre carré de surface ; l'enduit doit avoir 15 mm minimum sur les deux faces (fig. 3) ; les joints entre éléments doivent être bien pleins ; il faut éviter l'encastrement d'objets importants (fig. 4); l'encastrement des tubes doit être fait sous l'enduit qui doit être reconstitué par dessus (fig. 5). Murs simples avec doublage Le poids minimum peut être abaissé à 150 kg/m 2 à condition d'être couvert d'un côté d'un enduit ciment ou plâtre de 15 mm minimum et de comporter de l'autre côté un doublage constitué par: -figure 6: placôplâtre de 10 à 15 mm non enduit ; ou encore enduit de 20 mm sur lattis roseau ou treillage métallique fixé sur chevrons avec produit absorbant dans l'intervalle entre mur et doublage. -figure 7 : panneaux de fibragglo de 25 mm recouverts d'un enduit armé, ciment ou plâtre de 15 mm; produit absorbant dans l'intervalle sépa­ rant les deux éléments du mur. Murs doubles Le poids peut être abaissé à 100 kg/m 2 à condi­ tion que les deux faces extérieures soient revêtues d'un enduit de '15 mm minimum, que le vide d'air ait au moins 50 mm d'épaisseur et reçoive un maté­ riau absorbant ; la figure 8 représente un mur double brique et fibragglo, la figure 9, un mur double en fibragglo. Le deuxième mur doit être monté après mise en place du matériau isolant dans le vide, pour éviter le tassement (fig. 10). Raccordements des murs Les figures suivantes montrent les erreurs à évi­ ter: - figure 11 : coupes sur des murs de séparation entre locaux ; un mur posé sur le revêtement de sol »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles