Devoir de Philosophie

1561 Plaidoyer pour la tolérance.

Extrait du document

1561 Plaidoyer pour la tolérance. Le chancelier Michel de L'Hospital intervient au colloque de Poissy. D'après lui, la tolérance n'est pas une fin en soi mais le meilleur moyen pour rétablir la concorde entre les sujets en attendant la réconciliation des chrétiens. 1686 Formation de la ligue d'Augsbourg. La brutalité avec laquelle Louis XIV a fait occuper le Palatinat et l'électorat de Cologne pour que soient respectés les droits de sa belle-soeur, la princesse Palatine, dresse contre le royaume de France toutes les colères. Les Etats du Saint Empire romain germanique, l'Espagne, la Savoie, les Provinces-Unies, la Suède (comme l'Angleterre encore à la mort de Jacques II), qui ont toutes les raisons politiques, religieuses, économiques ou commerciales de s'opposer à la France, forment la ligue d'Augsbourg. 1793 Création de l'armée révolutionnaire. La Convention crée une armée révolutionnaire, dont elle confie le commandement à Charles Ronsin. Il lui revient de combattre la contre-révolution, de faire respecter les lois et de protéger le transfert des vivres vers la capitale. 1796 Complot babouviste. Les directeurs Carnot et Letourneur n'attendaient que cela. Depuis deux semaines, ils savent qu'un complot se trame. Les Jacobins, autour de leur chef Gracchus Babeuf, veulent renverser le Directoire. Le chef du camp de Grenelle, le marquis de Foissac-Latour, a été prévenu de ce que les babouvistes ont décidé de s'introduire dans son camp pour rallier les soldats à leur cause. Dans la nuit du 8 au 9, les choses se sont passées comme prévu. Les Jacobins sont bel et bien venus, la mutinerie s'est levée en chantant La Marseillaise. Un régiment de dragons s'est abattu sur les manifestants et les a dispersés. Vingt sont morts. En ce 9 septembre, le Directoire dispose du prétexte dont il avait besoin pour en finir avec l'opposition des Jacobins. Les arrestations commencent.

Liens utiles