Devoir de Philosophie

L'autorité politique peut-elle limiter la liberté de pensée ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Si la liberté de parler ou d’écrire peut nous être retirée par un pouvoir supérieur, nous avons communément l’impression que la liberté de penser nous appartient, comme un socle indestructible, une expérience cruciale. Pourtant c’est en communauté que nous pensons : d’autres nous communiquent leur pensée et nous leur communiquons les nôtres. La liberté de penser semble, en effet, avoir besoin d’une extériorisation ce qui laisse une place à l’intervention de l’autorité politique.

L’autorité politique peut –elle limiter la liberté de penser ? Le statut de la liberté de penser est-il celui d’une construction à partir de l’expérience ce qui laisserait un espace à l’autorité politique pour limiter la liberté de penser ? Ou bien au contraire la liberté de penser est-elle une pure intellection, une expérience du vrai sur laquelle seule les idées ont une influence ? La limitation de la liberté de penser est-elle davantage le fait d’une autorité politique où des idéologies qui fondent les groupes socio politiques ?

Liens utiles