Devoir de Philosophie

LOUIS XI (3 juillet 1423-30 août 1483) Roi de France (1461-1483) C'est le 15 août 1461 que Louis XI, fils aîné de Charles VII, est sacré roi de France, à Reims.

Extrait du document

louis vii
LOUIS XI (3 juillet 1423-30 août 1483) Roi de France (1461-1483) C'est le 15 août 1461 que Louis XI, fils aîné de Charles VII, est sacré roi de France, à Reims. Pendant des années et des années, il s'est opposé au roi défunt qui l'a détesté. C'est à la cour du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, qu'il a dû se réfugier après avoir abandonné le Dauphiné. Son père alors ricane : " Mon cousin de Bourgogne nourrit le renard qui mangera ses poules. " Lorsqu'il entre à Paris le 22 juillet 1461, le premier souci du roi est d'écarter ceux qui ont servi son père et de rassembler, auprès de lui, des bourgeois qui lui sont fidèles. Dès 1464, son propre frère, le duc de Berry, et le comte de Charolais se dressent avec le duc de Bretagne, François II, contre lui. Après la bataille de Montlhéry, le roi signe les traités de Conflans et de Saint-Maur qui dissolvent leur Ligue du bien public. Si pour parvenir à ses fins, Louis XI a fait toutes les concessions possibles, dès l'année suivante, il revient sur chacune d'entre elles. Il reprend la Normandie qu'il a concédée à son frère. Il impose la paix d'Ancenis au duc de Bretagne. Il dresse les Liégeois contre le duc de Bourgogne, mais convie celui-ci, qui est désormais Charles le Téméraire, à une entrevue à Péronne. Là, pour recouvrer la liberté, il se voit obligé d'aider le Téméraire à réduire la révolte de Liège et à lui céder encore des places en Picardie. Il doit encore abandonner la Champagne à son frère Charles. A peine libre, au lieu de la Champagne, c'est la Guyenne qu'il donne à son frère et, au lieu de donner de nouvelles places au Téméraire, il reprend Roy, Montdidier, Amiens et Saint-Quentin. Il vient à bout de la nouvelle ligue qui se forme contre lui. Et il vient encore à bout d'une quatrième ligue. Le 5 janvier 1477, la mort du Téméraire lui permet de prendre possession de la Bourgogne, comme, deux ans plus tôt, il a pris possession du Roussillon. A la mort de René d'Anjou, comte de Provence en 1480, et de celle de son héritier, Charles du Maine, en 1481, c'est la Provence que Louis XI annexe à la France avec le Maine, l'Anjou et le comté de Bar. Comme il agrandit le territoire de son royaume, Louis XI ne cesse, pendant son règne, d'accroître ses pouvoirs. Il y parvient par la création des parlements de Grenoble, de Beaune et de Dijon, et par l'abolition de la " pragmatique sanction ", qui lui permet de limiter le rôle du pape dans le choix des évêques de son royaume. Il se donne enfin les moyens de sa politique par la mise en place définitive de trois impôts permanents, sources essentielles des revenus de la monarchie ; ce sont les aides, taxes sur la vente des marchandises, la gabelle, qui frappe le sel, et la taille, impôt qui ne frappe que la fortune du tiers état et dont le clergé et la noblesse sont exemptés. A la mort de Louis XI, le royaume de France commence à être un Etat, dont hérite son fils encore mineur, Charles VIII.

« “ pragmatique sanction ”, qui lui permet de limiter le rôle du pape dans le choix des évêques de son royaume. Il se donne enfin les moyens de sa politique par la mise en place définitive de trois impôts permanents, sources essentielles des revenus de la monarchie ; ce sont les aides, taxes sur la vente des marchandises, la gabelle, qui frappe le sel, et la taille, impôt qui ne frappe que la fortune du tiers état et dont le clergé et la noblesse sont exemptés. A la mort de Louis XI , le royaume de France commence à être un Etat, dont hérite son fils encore mineur, Charles VIII . »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles