Devoir de Philosophie

Svt : Les effets de la drogue sur : -communication nerveuse -comportement en société

Extrait du document

drogue

Johanna Souffir 1 ES2 Svt : Les effets de la drogue sur : -communication nerveuse -comportement en société 1) les drogues sont des substances dont l'usage ou l'abus est toxique pour l'organisme . Le système nerveux est constitué d'un ensemble de cellules nerveuses formant un réseau de communication à l'intérieur du corps (toutes les parties du corps sont reliées au système nerveux). Les drogues ont pour principal effet de troubler la transmission du message nerveux au niveau de la synapse, en se substituant au neurotransmetteur ou en modifiant son action. L'un de ces neurotransmetteurs, la dopamine, est spécialement libéré dans le système limbique (hypothalamus, hippocampe, amygdale) qui joue un rôle essentiel dans le contrôle des émotions, des désirs, des besoins vitaux ; dans ces régions se situe une sorte de système de récompense qui procure les états de satisfaction et de bien-être. La plupart des drogues provoquent, de façon directe ou indirecte, une augmentation de la production de dopamine dans le système limbique entraînant le renforcement du système de récompense et des sensations de plaisir ou de bien-être. En modifiant le fonctionnement normal du système nerveux les drogues provoquent, de façon parfois irréversible, des perturbations sensibles au niveau des fonctions mentales et du comportement, l'épuisement des ressources de l'organisme et des altérations des tissus nerveux. il existe différentes drogues tels que : Les dépresseurs : Alcool, Médicaments tranquillisants et somnifères (Barbituriques, Benzodiazépines...), Opiacés (Héroïne, Méthadone, Codéine, Morphine, etc.). Ces produits entraînent une sensation de détente, de bien-être et de rêve ainsi parfois qu'une perte d'inhibition. Les stimulants : Tabac, Cocaïne, Crack, Amphétamines, Médicaments stimulants et dopants, Ecstasy, GHB. Ces produits favorisent temporairement un état d'éveil et d'excitation et masquent la fatigue. Ils induisent un sentiment fallacieux d'assurance et de contrôle de soi. L'effet est généralement suivi d'un état d'épuisement et de dépression. Les hallucinogènes ou perturbateurs : Cannabis et produits dérivés, produits volatils (colles et solvants, anesthésiques volatils), Kétamine, L.S.D., champignons hallucinogènes etc. Ces produits provoquent une perturbation de la perception de l'environnement et de la réalité : modifications de la perception du temps et de l'espace, sensibilité exacerbée aux couleurs et aux sons, confusion des sens (on "voit les sons" ou on "entend les images"). ce schéma représente la comparaison entre les différentes drogues . Les drogues endommagent chez l'individu sa capacité de penser clairement ou d'être complètement conscient de son environnement présent. Ces effets continuent longtemps après que la drogue semble avoir disparue du corps. Les drogues qui créent une dépendance, activent le système de récompense du cerveau (endorphines). La promesse d'une récompense est très intense ce qui crée chez l'individu un « phénomène de manque « et le force à se concentrer sur la consommation de cette drogue. 2) Les effets et les dangers des substances psychoactives varient selon l'usage que l'on en fait. Les drogues ne s'assimilent pas toutes de la même manière et les raisons de consommer différent selon l'histoire, l'entourage, l'environnement géographique, la situation sociale et professionnelle L'usage nocif, comme son nom l'indique, fait franchir un cap dangereux au consommateur. Il encourt non seulement des risques pour sa santé, mais également des risques sociaux (dégradation des relations avec l'entourage, mise à l'écart volontaire ou subie, problèmes de communication et de concentration). Le toxicomane va maintenant tenter de cacher son problème de consommation aux membres de sa famille et à ses amis. Il commencera à souffrir des effets de sa propre malhonnêteté et se culpabilisera. À ce stade il peut devenir renfermé et être difficile d'approche. Il peut agir de manière étrange. Plus il consomme, plus il se sentira coupable et plus il déprimera. Il sacrifiera son intégrité personnelle, ses relations avec sa famille, ses amis, son travail, ses épargnes et tout ce qu'il posséde afin d'obtenir de plus en plus de drogues. Les drogues sont maintenant ce qu'il y a de plus important dans sa vie. Ses relations personnelles et ses performances au travail vont se dégrader de façon drastique. voici différents traits de la personnalité d'un toxicomane :Saute d'humeur Instabilité Incapacité à terminer un projet Du ressentiment inexprimé et de la haine secrète Manque d'honnêteté et mensonges envers lui-même, sa famille, ses amis et ses employeurs Tendance à se tenir à l'écart de ceux qui l'aiment Peut apparaître comme étant chroniquement déprimé Peut commencer à voler les amis et la famille Pour conclure :LA DROGUE sous toutes ses formes est à banir radicalement, de toute évidence elle détruit l'être humain tant sur le plan physique que psychique.

Liens utiles