Devoir de Philosophie

la communication nerveuse

Extrait du document

LA COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l'organisme un réseau de communication qui permet à la fois : o De recueillir des informations en provenance de l'environnement et des structures internes et de convoyer les messages vers les centres. o D'intégrer et éventuellement de mettre en mémoire ces informations au niveau des centres. o D'élaborer des décisions et de propager des messages efférents correspondants vers la périphérie pour générer des actions appropriées. Les acquis de troisième : L'activité des récepteurs sensoriels, dispersés ou groupés en organes des sens, est déclenchée par un stimulus spécifique, provoquant la naissance de messages nerveux. La propagation des messages nerveux vers le cerveau se fait le long de fibres nerveuses en relation avec les récepteurs sensoriels. La perception de l'environnement et la commande motrice sont des phénomènes cérébraux, elles s'élaborent au niveau du cortex cérébral. Elles mettent en jeu des aires cérébrales localisées, ou aboutissent et d'ou partent les messages nerveux. Elles supposent des communications entre les différentes régions du cerveau et la mise en jeu de la mémoire. Les or...

« dans le cerveau que s’établit la sensation de douleur. 13Les récepteurs de la douleur sont disséminés dans tous les organes Les nocicepteurs sont des terminaisons sensorielles disséminées par millions dans tous les organes. Les nocicepteurs donnent naissance à des messages nerveux propagés par des fibres dites nociceptives. 14La transmission des messages nerveux Les messages nerveux afférents (qui partent du nocicepteur vers le centre nerveux) sont véhiculés par les nerfs rachidiens qui innervent chaque organe du corps. Ces fibres nerveuses, nommées de type C, sont dépourvues de myéline et constituent les prolongements de neurones dont le corps cellulaires est localisé dans les ganglions rachidiens. Au niveau de la moelle épinière, les axones de ces neurones établissent des contacts synaptiques avec d’autres neurones nociceptifs dont le corps cellulaire est situé dans les cornes postérieures , ou dorsales, de la substance grise. Les axones de ces neurones gagnent le côté opposé de la moelle et remontent en empruntant la substance blanche jusqu’à l’encéphale où naît la sensation de douleur. Bilan : La sensation de douleur naît de la stimulation de nocicepteurs et de la propagation de messages nerveux le long d’une chaine de neurones. Ces derniers empruntent des voies particulières jusqu’à l’encéphale où s’élabore cette sensation. Bilan : Le message nerveux se traduit par une variation de l’activité électrique enregistrable tant au niveau de la fibre que du nerf. Le signal électrique élémentaire du message nerveux est un potentiel d’action. Il se propage sans modification le long de la fibre. Son caractère invariant entraîne un codage du message en modulation de fréquence. Le nombre de fibres sollicitées par la transmission code également pour l’intensité du message au niveau du nerf. 3La transmission synaptique Les neurones communiquent entre eux par des synapses. 31Le synapses, zone de contact entre neurones. Les neurones impliqués dans un réseau ne communiquent pas physiquement les uns avec les autres. Les observations montrent l’existence d’un intervalle au point de contact entre les deux neurones. Cette zone de rapprochement est appelée synapse. Bilan : La transmission du message nerveux d’un neurone à l’autre s’effectue au niveau d’une synapse. La nature et le codage du message sont alors modifiés. Une substance chimique, le neurotransmetteur, libérée en quantité plus ou moins importante va assurer la transmission du message dans l’espace synaptique. L’existence de synapses excitatrices et inhibitrices permet un fonctionnement harmonieux du système nerveux. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles