Devoir de Philosophie

Erosion de la biodiversité

Publié le 25/03/2022

Extrait du document

« UE 6 Ecologie Appliquée CM1-CM2-CM3 Chap 2 : Erosion de la Biodiversité : Moyens de mitigation Moyens de limiter cette érosion, I. Introduction Le 5 juin 2001, le secrétaire général de l’ONU : Koffi lance la MEA (Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire), premier programme à l’échelle mondiale, ce programme s’est achevé en 2005, c’est un programme d’état des lieux il permet des interactions entre le fonctionnement des écosystèmes et le bienêtre social et économique. Quel utilisation l’homme peut faire des écosystèmes pour améliorer son bien-être social ? La MEA sert à recenser et à quantifier les biens et services produits par les écosystèmes. La pollinisation nous rend service : avec les fruits Le second objectif de ce MEA était d’intégrer la protection de la biodiversité au sein des priorités d’action Quelles mesures et sous quelles formes les écosystèmes rendent -il des services ? Lien entre ces services et le bien-être des populations A. Points chauds de la biodiversité On sait que les services sont liés en partie à la biodiversité biologique, la biodiversité n’est pas distribuée de façon équitable sur la planète, on se base sur les espèces endémiques : qui sont propres à leur territoire donné (ex : ornithorynque). En faisant le rapport entre les espèces endémiques et les espèces totales : on a des points chauds de biodiversité. Points chauds = zone dans laquelle il y a une biodiversité remarquable, avec des espèces endémiques. Ex : Polynésie, Madagascar. Il y a 2,5 millions d’espèces sur la planète. Ces points chauds représentent moins de 2% de surface des terres émergées, on va y retrouvé 45% des espèces de plantes décrites et 1/3 des espèces de vertébrés décrites, concentration élevée des espèces sur cette superficie de terre petite. Les conditions env particulières au cours des temps géologiques, ils ont une histoire géologique, ce sont plutôt des conditions tropicales, cette zone a été la moins perturbée au cours du temps. Zone en Indonésie riche et diversifiée Il y a également des points chauds d’érosion de la biodiversité B. Erosion globale de la biodiversité Depuis 300ans on est entré dans l’aire Anthropocène, action très conséquente de l’homme, une urbanisation et population humaine multipliée par 10. L’énergie fossile consommée a été multipliée par 16 en 1 siècle La ½ des ressources d’eau douce ont déjà été utilisé Il y a +150% de rejet de Méthane et +30% de CO2 C. Empreinte écologique 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles