Devoir de Philosophie

QUELQUES AJOUTS POUR LE PROGRAMME DE 1RE POUR LE BACS

Publié le 27/02/2008

Extrait du document

« Jamais les hommes n’ont eu autant de motifs de ne plus s’entre-tuer. »

 

Raymond Aron

 

« Nous n’accepterons que la victoire totale. »

 

Dwight D. Eisenhower

 

« Je n’ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur. »

 

Winston Churchill

 

«Depuis deux ans je vivais sans visage. Nul miroir à Büchenwald. »

 

Jorge Semprun

 

« Nous ne sommes pas des rescapés, mais des revenants. »

 

Jorge Semprun

 

II LE SIÈCLE DES TOTALITARISMES

 

■ Genèse et affirmation des régimes totalitaires « Sans les masses, le chef n’existe pas. »

 

Hannah Arendt

QUELQUES AJOUTS POUR LE PROGRAMME DE 1RE POUR LE BACS

Ici ne figurent que les citations sur les thèmes qui ne sont pas communs aux terminales ES, L et S de cette année, Pour les autres thèmes d’histoire, vous pouvez utiliser librement les citations ci-dessus. Il faut préciser que les compositions requises pour le bac en 1re S sont nettement moins exigeantes qu’en terminale. Par ailleurs, votre composition n’excédera pas deux ou trois pages organisées en paragraphes. Les citations que vous pourrez utiliser seront donc courtes, rapides, et davantage propices à figurer en introduction et en conclusion de votre travail. Enfin, certains thèmes principaux sont déclinés en différentes « études». Lorsque c’est le cas, elles figurent dans le titre.

 

CROISSANCE ÉCONOMIQUE, MONDIALISATION ET MUTATIONS DES SOCIÉTÉS DEPUIS LE MILIEU DU XIXeSIÈCLE

 

■ Croissance et mondialisation

« Il y a eu des économies-monde depuis toujours, du moins depuis très longtemps. De même qu’il y a eu des sociétés, des civilisations, des États, et même des empires. »

 

Fernand Braudel

 

Fernand Braudel, historien très important, est à l’origine de l’expression «économie-monde» au programme. Dans les années 1950, il a renouvelé la recherche historique en tentant de réfléchir à des phénomènes sur un temps très long, notamment dans le domaine de l’histoire économique. Cette citation s’intégre donc parfaitement bien à la logique de ce premier thème qui balaye une très large période. Elle montre que la mondialisation d’aujourd’hui est le fruit d’un lent processus.

 

Comment l’utiliser? En introduction d’une composition, elle rappelle l’étendue des bornes chronologiques du sujet et l’ampleur des thématiques contenues dans cette expression d’« économie-monde ».

 

« Il y a des conditions sociales à la poussée et à la réussite du capitalisme : une certaine tranquillité de l’ordre social ainsi qu’une certaine neutralité ou faiblesse, ou complaisance de l’État. »

 

Fernand Braudel

 

■ Mutation des sociétés (population active, immigration)

 

« Le travail ne produit pas que des marchandises; il se produit lui-même et produit l'ouvrier en tant que marchandise, et cela dans la mesure où il produit des marchandises en général. »

 

Karl Marx

« des sociétés, des civilisations, des ttats , et même des empiTes .• FERNAND BRAUDEL Fernand Bra udeL hist orie n très important, est à l'origine de J'ex­ pre& on «éco nomi e-mo nde~ au programme. Dans les ann ées 1 950, il a re no u velé la rec herch e his toriqu e en tentant de réfléc hir à des phén o m èn es sur un temps très long, no tanun e n t dans le do main e de l'his to ire éco no miqu e. Ce tt e ci tation s'in tègre d onc parfài t e­ me nt bien à la logi qu e de ce p re mi er thèm e qui b alaye une très large période. Elle montre que la mondi alisation d'aujourd'h ui est le fruit d'un lent processus . ~ Comment l'utiliser? En introduction d 'une compos ition, ell e rappe lle l'étendue des bornes chronologiques du sujet et l'am­ pleur des thématiques contenues dans cette expression d'«écono­ mie-monde». " Il y a des conditions sociales à la poussée et à la réussite du capitalisme : une certaine tranquillité de l'ordre social ainsi qu'une certaine neutralité ou fai­ ble sse , ou complaisance de l'État. ,. FERNAND BRAUDE L • Mutation des sociétés (population active, immigration) "Le travail ne produit pas que des marchandises ; il se produit lui-même et produit l'ouvrier en tant que mar­ chandise , et cela dans la mesure où il produit des marchandises en général. ,. KARL MARX His to ire 1101 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles