Devoir de Philosophie

amour.

Extrait du document

amour
amour. n.m. 1. PHILOSOPHIE : terme qui entretient une parenté avec celui de « vérité « tant dans l'ordre du savoir que sur le plan moral et esthétique. Il est plus aisé de définir l'amour par ce qu'il n'est pas souhaitable qu'il soit (égoïsme, recherche de la satisfaction d'un besoin). Dans le Banquet, Platon laissait entrevoir que l'amour, sous ses diverses acceptions, éveillait à un sentiment d'élévation. Ce sentiment, qu'il soit dirigé sur Dieu, la connaissance ou sur autrui, dévoile ce que l'amour a de prodigue et combien il est un enjeu humain. Les corrélats Dieu esthétique philosophie Platon 2. RELIGION : sentiment mystique d'adoration envers la divinité, fondement des doctrines piétistes. Lorsqu'il est porté à son paroxysme, il conduit à l'union mystique du fidèle à sa divinité d'élection, à l'extase divine. Saint François de Sales, dans son Traité sur l'amour de Dieu, montre comment l'amour humain, charnel, peut, par sublimation, conduire à l'union mystique avec Dieu. Transposé, cet amour peut s'étendre à toutes les créatures, au prochain. Il faut cependant le distinguer de l'amour sentimental ou charnel symbolisé par Éros ou son équivalent latin, Cupidon. La conception piétiste de l'amour divin se retrouve dans nombre de religions, et notamment dans l'hindouisme où celui-ci se nomme bhakti. Dans le christianisme, cet amour mystique a pour représentants les plus célèbres, entre autres, Jean de la Croix, Thérèse d'Ávila et Thérèse de Lisieux. Il est à l'origine de certains phénomènes psychosomatiques, tels que les stigmates observés sur le corps de quelques mystiques. Les corrélats Augustin (Aurelius Augustinus, saint) bhakti christianisme - Jésus-Christ Cupidon extase François - François de Sales hindouisme Jean - Jean de la Croix mysticisme Philémon et Baucis prochain stigmates sublimation - 2.PSYCHANALYSE Thérèse - Thérèse d'Ávila Thérèse - Thérèse de l'Enfant Jésus Vénus

Liens utiles