Devoir de Philosophie

éther.

Extrait du document

éther. n.m. (du grec aithêr, « air pur «). 1. HISTOIRE : Selon les anciens Grecs, l'éther était un fluide impondérable remplissant l'espace entre les planètes, au-delà de l'atmosphère. Pour les hindous et les bouddhistes, l'éther constitue le plus subtil des cinq « éléments «, appelé ?k?sha, en réalité l'esprit pur, éternel, non créé, la « vacuité « de l'espace cosmique. Les alchimistes du Moyen Âge faisaient grand cas de l'éther, qui était selon eux le principe subtil sous-jacent à toutes choses. L'hypothèse d'un éther remplissant l'espace, et servant notamment de support aux ondes lumineuses et électromagnétiques, fut retenue par les physiciens jusqu'à la fin du XIXe siècle. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Michelson Albert Abraham quintessence sciences (histoire des) - La lumière - Échec du mécanisme et émergence du concept de champ vide 2. CHIMIE : composé dont la formule générale est R1--O--R2. Pour le nommer, on fait précéder le mot éther du nom des groupes R1 et R2 qui sont liés à l'atome d'oxygène. Par exemple, CH3--O--C 2H5 est l'éthyl-méthyl-éther. (C2H5)2O est le diéthyléther, ou oxyde d'éthyle, ou éther ordinaire. On le prépare en chauffant un mélange d'alcool éthylique et d'acide sulfurique concentré. C'est un liquide incolore, d'une odeur particulière, très volatil et très inflammable. Il bout à 34,6 o C. On l'utilise comme agent d'extraction et comme anesthésique. Les vapeurs d'éther agissent sur le système nerveux central et provoquent un état d'inconscience. La « liqueur d'Hoffmann « est un mélange d'éther et d'alcool éthylique à 90 %, dans les proportions d'un volume d'éther pour trois volumes d'alcool. Les éthers-oxydes résultent de la déshydratation inter-moléculaire d'alcools ; ce sont d'excellents solvants des composés organiques et minéraux. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats collodion Hoffmann Friedrich sciences (histoire des) - La vie - La chimie et la vie

Liens utiles