Devoir de Philosophie

EUMÉNIDES EUMOLPOS EUNOMOS

Extrait du document

EUMÉNIDES. Ce mot, qui signifie << Bienveillantes », désigne parfois les Érinyes. Elles étaient ainsi nommées lorsqu’un meurtrier s’était purifié de son crime : elles se montraient en effet mieux intentionnées à son égard. Dans la tragédie d’Eschyle qui porte leur nom, elles deviennent les déesses de la Fécondité de la terre, tout en personnifiant les lois morales et les sanctions qui leur sont attachées.

EUMOLPOS. Jeté par sa mère Chioné dans l’Océan, Eumolpos fut recueilli par son père Poséidon, qui le mena sur les rivages de l’Éthiopie où il fut élevé par Benthésicymé, l’une des filles que le dieu avait eues d’Am-phitrite. Il épousa l’une des filles de sa mère adoptive, mais il fut banni pour avoir tenté de violenter l’une de ses belles-sœurs. Il trouva refuge en Thrace; mais il complota contre le roi Tégyrios; de nouveau chassé, il se rendit à Éleusis, ville dont il devint le roi, le barde officiel et le grand prêtre, fondateur des mystères. Il devait périr de la main d’Érechthée au cours de la lutte qui opposa sa cité à celle d’Athènes. Son plus jeune fils, Céryx, lui succéda en qualité de grand prêtre, et tous ses descendants jouirent du même privilège.

EUNOMOS. Jeune échanson à la cour du roi de Calydon Œnée, Eu-nomos, fils d’Architélès, fut chargé un jour de laver les mains d’Héraclès. Il laissa par mégarde tomber de l’eau sur les pieds du héros; celui-ci se mit en colère et frappa le malheureux enfant avec tant de violence qu’il le tua. Bien que pardonné par Architélès, Héraclès décida, pour se punir, de s’exiler avec Déjanire et son fils Hyllos, et il se rendit à Trachis.

EUPHÉMOS. Fils de Poséidon, Eu-phémos fit partie de l’expédition des Argonautes, auxquels il apporta le secours de ses dons de divination. Quand le navire Argo parvint devant les roches Symplégades. Euphémos lâcha une colombe; les deux rochers tentèrent de se refermer sur l’oiseau, mais ne lui arrachèrent que les plumes de sa queue. Ce fut le moment que choisirent les Argonautes pour passer sans dommage. Une autre fois, entraînés sur la côte de Libye et parvenus au lac Tritonis, les Argonautes cherchèrent en vain pendant longtemps une issue pour atteindre la Méditerranée. Alors le dieu Triton ou, disent certains, son incarnation humaine, Eurypylos, leur apparut, et Euphémos, fils du dieu souverain de la Mer, osa lui demander son chemin. Triton lui désigna la route et lui fit don d’une motte de terre qui, selon ses dires, permettrait aux descendants d’Euphémos de régner sur la Libye.

Liens utiles