Devoir de Philosophie

George.

Extrait du document

George. nom de six souverains anglais de la dynastie hanovrienne. George Ier. 1660-1727, né à Osnabrück, près de Hanovre, fondateur de la dynastie hanovrienne, Électeur de Hanovre (1698), puis roi de Grande-Bretagne et d'Irlande à la mort de la reine Anne Stuart (1714) en vertu de l'Acte d'établissement de 1701, qui avait transféré le trône anglais des Stuarts à leurs cousins de Hanovre. George Ier s'intéressa très peu à son royaume britannique et résida le plus souvent possible en Allemagne. Ne comprenant pas l'anglais, il abandonna le pouvoir à ses ministres whigs, surtout Stanhope (1717-1721) et Walpole (1715-1717 et 1721-1742). Ainsi se forma un cabinet qui supplanta le conseil privé du roi et contribua, par la suite, à l'établissement d'une monarchie démocratique. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Hanovre Marlborough (John Churchill, premier duc de) Royaume-Uni - Histoire - De la monarchie parlementaire à la révolution industrielle Walpole (Robert, comte d' Orford) George II. 1683-1760, né à Herrenhausen, près de Hanovre, fils de George Ier , roi de GrandeBretagne et d'Irlande (1717-1760) et Électeur de Hanovre. Il garda Walpole comme Premier ministre jusqu'en 1742. Il fut plus apprécié que son père à son avènement, mais le désintérêt croissant qu'il porta à la Grande-Bretagne lui aliéna la sympathie populaire. La guerre de la Succession d'Autriche, dramatique pour l'Angleterre, dont l'intervention contribua à servir les intérêts de Hanovre, permit l'entrée au gouvernement de Pitt. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Cumberland (Ernest Auguste, duc de) Royaume-Uni - Histoire - De la monarchie parlementaire à la révolution industrielle Walpole (Robert, comte d' Orford) George III. 1738-1820, né à Londres, petit-fils de George II, roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (1760-1820). Sous ce roi aux prétentions absolutistes, qui avait écarté Pitt dès 1761, la Grande-Bretagne perdit une partie de ses colonies d'Amérique, mais résista victorieusement aux coalitions que Napoléon tenta de susciter contre elle. Le règne fut, en fait, dominé par le second Pitt, Premier ministre de 1783 à 1801 et de 1804 à 1806, le roi souffrant de troubles mentaux. George III sombra définitivement dans la folie en 1810. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Buckingham Palace Ernest-Auguste Ier Pitt - Pitt (William, dit l'Aîné) Pitt - Pitt (William, dit le Jeune) Prince-Régent Royaume-Uni - Histoire - De la monarchie parlementaire à la révolution industrielle George IV. 1762-1830, né à Londres, fils aîné de George III, d'abord régent (1811-1820), puis roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (1820-1830). Il fut méprisé pour ses débauches et détesté par son peuple pour son conservatisme étroit. C'est sous son règne, néanmoins, que s'amorcèrent les grandes réformes anglaises du XIXe siècle dans les domaines administratif, judiciaire, écono mique et religieux, avec notamment l'émancipation accordée aux catholiques par le ministère Wellington (1829). Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Hanovre Prince-Régent Royaume-Uni - Histoire - La suprématie britannique Wellington (Arthur Wellesley, duc de) George V. 1865-1936, né à Londres, fils d'Édouard VII, roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (19101936). Sous ce souverain au caractère assez effacé, la Grande-Bretagne acheva la démocratisation de ses institutions (limitation très étroite des prérogatives de la Chambre des lords, ouverture de la Chambre des communes aux non-privilégiés par la création d'une indemnité parlementaire, lois sociales et syndicales...) ; l'Irlande obtint le Home Rule, puis l'indépendance ; l'Empire britannique fut engagé dans la Première Guerre mondiale. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Édouard - Édouard VIII Home Rule Royaume-Uni - Histoire - La suprématie britannique George VI. 1895-1952, né à Sandringham, duc d'York, fils de George V, frère cadet et successeur d'Édouard VIII, roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (1936-1952). La Grande-Bretagne, sous son règne, surmonta la crise de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle le souverain, qui avait partagé les épreuves de son peuple, acquit une très grande popularité ; il est le père de la reine Élisabeth II. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Édouard - Édouard VIII Élisabeth - ANGLETERRE - Élisabeth II Royaume-Uni - Histoire - De la puissance mondiale au partenaire européen Les livres Royaume-Uni - Winston Churchill encadré par la famille royale saluant la foule du balcon de Buckingham Palace, le jour de la victoire dur l'Allemagne nazie, page 4512, volume 8

« Grande-Bretagne et d'Irlande (1820-1830). Il fut méprisé pour ses débauches et détesté par son peuple pour son conservatisme étroit. C'est sous son règne, néanmoins, que s'amorcèrent les grandes réformes anglaises du XIX e siècle dans les domaines administratif, judiciaire, écono mique et religieux, avec notamment l'émancipation accordée aux catholiques par le ministère Wellington (1829). Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Hanovre Prince-Régent Royaume-Uni - Histoire - La suprématie britannique Wellington (Arthur Wellesley, duc de) George V. 1865-1936, né à Londres, fils d'Édouard VII, roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (1910- 1936). Sous ce souverain au caractère assez effacé, la Grande-Bretagne acheva la démocratisation de ses institutions (limitation très étroite des prérogatives de la Chambre des lords, ouverture de la Chambre des communes aux non-privilégiés par la création d'une indemnité parlementaire, lois sociales et syndicales...) ; l'Irlande obtint le Home Rule, puis l'indépendance ; l'Empire britannique fut engagé dans la Première Guerre mondiale. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Édouard - Édouard VIII Home Rule Royaume-Uni - Histoire - La suprématie britannique George VI. 1895-1952, né à Sandringham, duc d'York, fils de George V, frère cadet et successeur d'Édouard VIII, roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (1936-1952). La Grande-Bretagne, sous son règne, surmonta la crise de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle le souverain, qui avait partagé les épreuves de son peuple, acquit une très grande popularité ; il est le père de la reine Élisabeth II. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Édouard - Édouard VIII Élisabeth - ANGLETERRE - Élisabeth II Royaume-Uni - Histoire - De la puissance mondiale au partenaire européen Les livres Royaume-Uni - Winston Churchill encadré par la famille royale saluant la foule du balcon de Buckingham Palace, le jour de la victoire dur l'Allemagne nazie, page 4512, volume 8 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles