Devoir de Philosophie

tonnage.

Extrait du document

tonnage. n.m., évaluation d'une masse globale mesurée en tonnes, d'une capacité globale exprimée en tonneaux, ou d'un droit de péage lié à une capacité. Dans sa première acception, le mot tonnage est d'emploi général (par exemple, tonnage annuel de charbon véhiculé par la SNCF) et peut notamment s'appliquer aux bateaux (par exemple un croiseur de 35 000 tonnes est un croiseur ayant une masse globale de 35 000 tonnes et déplaçant autant d'eau). Les navires de commerce sont davantage concernés par leur capacité de transport ; lorsque celle-ci s'exprime en masse, c'est-àdire en tonnes, on parle plus spécialement de port en lourd. Dans sa deuxième acception, le mot tonnage (alors synonyme de jauge) ne s'applique qu'à la seule capacité volumique des bateaux ; l'unité de mesure, ou tonneau, vaut 100 pieds cubes ou 2,83 m 3 : le tonnage brut correspond à sa capacité globale, le tonnage net, à sa capacité utile de transport. Dans sa troisième acception, le tonnage, ou droit de tonnage, est le montant d'un péage dû par un navire qui relâche, péage qui est fonction de sa capacité d'affrètement, évaluée suivant des critères encore différents.

Liens utiles