Devoir de Philosophie

BAGATELLES POUR UN MASSACRE. Louis-Ferdinand Céline (résumé)

Extrait du document

 

 

Œuvre de l’écrivain français Louis-Ferdinand Céline (pseud. de Louis-Ferdinand Destouches, 1894-1961), publiée en 1937. Céline aimait la danse, les danseuses. De là à écrire l’argument d’un ballet. Restait à convaincre un musicien, à séduire un directeur de théâtre. Chose diablement plus difficile. Peut-être qu’avec un autre texte... A nouveau, il n’eut pas l’heur de plaire. Ce fut une vive déception. Ulcéré, l’auteur se mit à ruminer. Il rendit les Juifs responsables de son échec. Il n’y en a que pour eux, décréta-t-il. Et il commença à délirer, d’une consternante façon. Quand il écrivit Bagatelles, il semble qu’il ait été en proie à une espèce de fièvre chaude, qui embruma entièrement son cerveau. Peut-être une peur panique de la guerre fut-elle, bien plus encore que l’amertume due à l’insuccès des ballets, à l’origine de ce déferlement. L’idée qu’il allait falloir se battre contre Hitler devait torturer Céline. D’autre part, la tentation de penser qu’après tout ce dictateur n’était pas plus mal qu’un autre était forte. Comme tant de gens, Céline n’avait pas d’idées,

Liens utiles