Devoir de Philosophie

CLAIREMENT, adverbe.

Extrait du document

CLAIREMENT, adverbe.  

A.—  D'une manière claire, distinctement, nettement. Parle plus clairement, Louise!... On dirait que tu es en délire (ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Intrigue et amour, traduit de Schiller, 1847, V. 2, page 290 ). 

SYNTAXE : Voir clairement; parler, répondre clairement; entendre clairement un cri, une question. 

—  Rare. Les cheveux clairement blonds (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal,  1867, page 394 ). 

B.—  Au figuré.  D'une manière immédiatement claire à l'esprit, sans ambiguité, sans détour. Antonymes : Confusément, obscurément. Je n'ai jamais pu croire que, dans aucun ordre de choses, il fût mauvais d'y voir trop clair. Toute vérité est bonne à savoir. Car toute vérité clairement sue rend fort et prudent (ERNEST RENAN, Drames philosophiques. Le Prêtre de Nemi, 1885, page 530) : 

Ø 1. « Ne rien comprendre de plus en mes jugements, professait Descartes, que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute... »

RENÉ HUYGHE, Dialogue avec le visible,  1955, page 59. 

Ø 2.... ce sourire, le silence, les divans couverts de fourrure, invitaient clairement à toutes les audaces; trop clairement;...

SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins,  1954, page 273. 

SYNTAXE : Concevoir, comprendre, démontrer, discerner, montrer, parler, prouver clairement; poser clairement un problème; apercevoir clairement la différence, le lien, le rapport; apercevoir clairement que. Il faudrait que notre radio de Brazzaville parlât clairement et nettement (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, page 499). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 1 829. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 2 367, b) 2 333; XXe.  siècle : a) 2 014, b) 3 297. 

Liens utiles