Devoir de Philosophie

Citations avec naïvement, adverbe

Extrait du document

Citations avec naïvement, adverbe

Lyonet stipulait pour l’animalité quand il traçait ainsi les devoirs de l’anatomiste, en se peignant si naïvement lui-même.

Charles Bonnet, la Palingénésie philosophique, Gallica

Je vous ai conté naïvement l’histoire et les progrès de ma passion : je ne vous ai point caché mes torts.

Claude-Joseph Dorat, les Sacrifices de l’amour, Gallica

Ah! vous me donnez bien de l’ouvrage, s’écria naïvement le curé, mais je triompherai, je vous convertirai tous!...

Honoré de Balzac, le Curé de village, Gallica

La simple et charitable Oudarde qui crut comprendre à ses dernières paroles qu’elle se plaignait encore du froid, lui répondit naïvement : — Alors, voulez-vous un peu de feu?

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, ABU, la Bibliothèque universelle

Brumières s’attribuait si naïvement ce prochain miracle, qu’il n’eût pas été possible de le dissuader.

George Sand, la Daniella, vol. II, Projet Gutenberg

Et vous comprenez qu’en apprenant cela, je n’avais pas le coeur à nourrir les prisonniers, ajouta naïvement le guichetier.

Auguste Maquet, la Belle Gabrielle, vol. 2, Projet Gutenberg

Il se croyait fort honnête, et, dans son besoin d’expansion, racontait naïvement ses indélicatesses.

Gustave Flaubert, l’Éducation sentimentale, ABU, la Bibliothèque universelle

Le reproche si fin et si naïvement exprimé lui était allé droit au coeur.

Émile Bergerat, Contes de Caliban, Projet Gutenberg

J’aimais aussi les feuilles rouges de l’érable et m’émerveillais naïvement de ces couleurs qui donnaient un sens à l’automne.

Guy Parent, l’Enfant chinois, Québec Amérique

Est-ce que vous avez peur dans le noir? demande naïvement une petite fille.

Pascale Gingras, Un jeu vers le soleil, Québec Amérique

Liens utiles