Devoir de Philosophie

Didon se sacrifiant

Extrait du document

Didon se sacrifiant

 

Le sujet est identique à celui de Cléopâtre : à la femme qui va mourir, et que la passion a rendue fatalement coupable, il oppose l’homme politique dont le destin est de réaliser la grandeur d’une nation, Énée. Le traitement est différent : Jodelle a abandonné la structure mobile de Cléopâtre pour une composition régulière, et utilise systématiquement l’alexandrin. Celui-ci lui permet, dans la lignée de Sénèque, de suivre d’une façon toute nouvelle la psychologie du personnage, ou d’en décrire les bouleversements physiologiques. Comme la Phèdre de Racine, Didon, proie offerte à Vénus, qu’elle supplie, est mise à nu :

Liens utiles