Devoir de Philosophie

DIDON SE SACRIFIANT Étienne Jodelle (résumé & analyse)

Extrait du document

jodelle

DIDON SE SACRIFIANT

 

Étienne Jodelle. Tragédie, 1564 (?).

Didon, reine de Carthage, a succombé à l'amour qu’elle éprouvait pour Énée, le héros troyen appelé à fonder Rome. Celui-ci, sur l'ordre des dieux, l’abandonne pour continuer son voyage vers l’Italie, et la reine, désespérée, après avoir en vain essayé de le faire changer d’avis, feint de vouloir guérir de son amour en en brûlant tous les souvenirs, et se jette elle-même sur le bûcher qu’elle a préparé de ses mains.

 

♦ Après le succès de sa Cléopâtre captive, Étienne Jodelle (v. 1532-1573) choisit à nouveau un sujet antique, reprenant celui de Didon déjà traité quelques années plus tôt par Jean de La Taille. Tout en respectant les formes nouvelles du genre tragique (choix de l'alexandrin, construction en cinq actes, usage du choeur à l’antique), Jodelle s’efforce d’épurer l’argument de sa pièce, 

Liens utiles