Devoir de Philosophie

LEÇONS SUR L’HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE, Georg Wilhelm Friedrich Hegel - résumé de l'oeuvre

Extrait du document

histoire

LEÇONS SUR L’HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE, 

Georg Wilhelm Friedrich Hegel,

 

1770-1831.

 

Leçons données de 1819 à 1828.

 

Les Leçons de Hegel (sur l’histoire de la philosophie, sur la philosophie de l’histoire, sur la religion, sur l’esthétique) sont le lieu où se déploie et se réalise l’intention fondamentale du système : l’intelligence intégrale de la totalité du réel. La philosophie, en tant qu’élément du réel, n’échappe pas à l’impératif (qui est aussi, au sens philosophique du mot, une nécessité) de se penser elle-même. Il ne s’agit pas d’un texte rédigé de bout en bout par Hegel et publié par lui, mais de pages écrites en vue de cours, ou des notes prises par les étudiants. Cela ne doit pourtant pas conduire à suspecter l’authenticité de la pensée livrée dans les Leçons, qui sont bien du «vrai» Hegel.

 

Penser philosophiquement la pluralité et l’unité des philosophies dans la philosophie : tel est le projet hégélien, exposé dans la volumineuse introduction («Système et histoire de la philosophie»). Car, concrètement, la philosophie se donne d’abord comme la succession historique d’un grand nombre d’auteurs qui se contredisent les uns les autres. Cela ne signifie nullement — en

dépit du titre — qu’on ait affaire ici à une «histoire de la philosophie» qui traiterait des diverses doctrines comme autant de manifestations passées — et dépassées — de la culture humaine. Rien n’est plus étranger à Hegel que l’idée de traiter le passé comme quelque chose de mort.

 

Hegel considère la philosophie comme la forme de conscience la plus élevée que l’Esprit puisse prendre de lui-même, au-dessus de la religion et de l’art. La prise de conscience philosophique s’enracine dans l’histoire réelle, car la philosophie est toujours «la conscience philosophique de chaque époque».

Liens utiles