Devoir de Philosophie

les contemplations d'Hugo (résumé et analyse de l'oeuvre)

Extrait du document

III- GENESE DE L’ŒUVRE Poète, dramaturge, romancier, Victor Hugo est le chef de file du romantisme, mouvement littéraire parmi les plus représentatifs du 19ème siècle. Considéré comme l’un des écrivains français les plus importants, il est également un intellectuel engagé dans la politique de son époque. Cet engagement lui vaut d’être exilé à Guernesey en 1851, après le coup d’Etat de Napoléon III. C’est durant cet exil qu’il achève Les Contemplations, qu’il a commencé à rédiger en 1830 et qu’il publiera en 1856. Présentées par l’auteur lui-même comme les «Mémoires d’une âme», Les Contemplations se veulent détachées d’une poésie visant au simple enchantement de l’oreille. Elles sont d’inspiration plus profonde et évoquent les méditations du poète écoutant en lui l’écho des évènements contemporains. La valeur autobiographique de ce recueil ne peut certes être contestée. Elle est notamment attestée par le poème Demain dès l’aube qui évoque la mort de la propre fille de Victor Hugo. Toutefois, ce recueil traduit moins des douleurs strictement personnelles que les souffrances et les rêves de tous les hommes. Le poète déclare ainsi dans Les Chants du crépuscule (1835) «ne laisser subsister dans ses ouvrages ce qui est personnel que parce que c’est peut-être un reflet de ce qui est général ». IV- COMPOSITION a- Autrefois (1831-1843) Dans cette rubrique Hugo rassemble les trois premiers livres : Aurore, L’âme en fleur et Les luttes et les rêves.  Aurore Il est composé de 29 poèmes où le poète évoque ses souvenirs de jeunesse : ses amours d’adolescent, notamment avec Lise (Hugo confesse dans « Lise » : « J’avais douze ans ; elle en avait bien seize (…)./ Elle m’aimait, je l’aimais. Nous étions/ Deux purs enfants, deux parfums, deux rayons (…)), ses années d’écoliers (A propos d’Horace), ses premiers combats littéraires («Réponse à un acte d’accusation »), son romantisme et son goût pour la nature (Cf. VERE NOVO = au retour du printemps, « la vie aux champs ») C’est un livre, pour l’essentiel, où Hugo fait une introspection en mettant l’accent sur l’écriture à la première personne.  L’âme en fleur C’est un livre de 28 poèmes qui peut être considéré comme une épopée de l’amour. Le poète y évoque essentiellement sa relation avec Juliette Drouet, plus précisément les circonstances de leur première rencontre, leur randonnée idyllique dans la nature. Il éternise ces moments exceptionnels de joie dans certains poèmes comme « hier au soir » et « mon bras pressait sa taille frêle ». C’est aussi pour lui l’occasion d’évoquer leurs querelles sentimentales et leurs réconciliations. Ce livre est donc inspiré par Juliette Drouet et correspond comme le premier à la dimension lyrique des Contemplations.  Les luttes et les rêves Ils sont consacrés à la dimension sociopolitique des Contemplations. 30 poèmes y dénoncent la misère sociale, l’iniquité et l’injustice (MELANCHOLIA). Sans ambages, le poète prend le parti des prolétaires, des pauvres, dit sa désapprobation contre la guerre, le despotisme du pouvoir politique, ainsi que la peine de mort. Le long poème, « Magnitudo Parvi », qui l’achève montre l’image d’un poète contemplateur découvrant les astres en compagnie de son enfant, comme pour présager de son désastre causé par la mort de Léopoldine à qui est dédié le livre suivant, pauca Meae. b- Aujourd’hui (1843-1856)  Pauca Meae Elle est sans doute le livre le plus remarquable des Contemplations. C’est une poésie de la douleur, la souffrance, où la mort de Léopoldine, qui y occupe une place importante, met le poète dans tous ses états, parfois même à la limite du blasphème. Les 17 poèmes qui le composent célèbrent essentiellement la mémoire de Léopoldine et de son mari Charles Vacquerie noyés dans la Seine à Villequier. C’est une méditation métaphysique sur la mort, le destin, la fatalité, bref c’est le deuil et le tombeau qui séparent les convictions d’Autrefois et les incertitudes d’Aujourd’hui de Hugo. Ce dernier y dénonce le destin injuste (« trois ans après »), l’acceptation de la volonté de Dieu (« A Villequier »), l’inconsolation (« Demain dès l’aube… »). A partir de ce livre Victor Hugo se met En marche jusqu’ Au bord de l’infini, c’est-à-dire sa quête métaphysique.  Dans En marche Le poète se réconcilie avec lui-même et avec Dieu. Depuis son exil à Guernesey, il reprend goût à la vie et à l’écriture, domine ses sentiments d’angoisse. Il trouve dans la méditation une nouvelle source d’inspiration, gage de quiétude pour lui. Hugo sort de son mutisme de plusieurs années, causé par le deuil de sa fille, et se refait une nouvelle jeunesse en reprenant les thèmes d’Autrefois : ses amitiés, ses enfants, ses amours, la nature, ses souvenirs d’enfance. Comme le titre l’indique, il reprend le chemin de l’existence quotidienne et médite sur la condition humaine qui le mène jusqu’ Au bord de l’infini.

« INTRODUCTION Les contemplations est un recueil de poésies écrit par Victor Hugo publie en 1856. Il est composé de 158 poèmes rassemblés en six livre La plupart de ces poèmes ont été écrits entre 1841 et 1855, mais les poèmes les plus anciens de ce recueil datent de 1830. LES contemplations est un recueil du souvenir de l’amour ; de la joie mais aussi de la mort ; du deuil et même une certaine foi mystique. LE souvenir surtout y prend place prépondérante puisque Hugo y expérimente le genre de l’autobiographie versifiée .Ce recueil est également un hommage à sa fille Léopoldine Hugo ; mort noyée dans la seine IBIOGRAPHIE Victor Hugo est un poète, dramaturge et prosateur romantique français, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris. Il est considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l'histoire du XIXe siècle. Victor Hugo occupe une place marquante dans l'histoire des lettres françaises au XIXe siècle, dans des genres et des domaines d'une remarquable variété. Il est poète lyrique avec des recueils comme Odes et Ballades (1826), Les Feuilles d'automne (1831) ou Les Contemplations (1856), mais il est aussi poète engagé contre Napoléon III dans Les Châtiments (1853) ou encore poète épique avec La Légende des siècles (1859 et 1877). Il est également un romancier du peuple qui rencontre un grand succès populaire avec notamment Notre-Dame de Paris (1831), et plus encore avec Les Misérables (1862). Au théâtre, il expose sa théorie du drame romantique dans sa préface de Cromwell en 1827 et l'illustre principalement avec Hernani en 1830 et Ruy Blas en 1838, mais aussi Lucrèce Borgia et Le Roi s'amuse. Son oeuvre multiple comprend aussi des discours politiques à la Chambre des pairs, à l'Assemblée constituante et à l'Assemblée législative, notamment sur la peine de mort, l'école ou l'Europe, des récits de voyages (Le Rhin, 1842, ou Choses vues, posthumes, 1887 et 1890), et une correspondance abondante. Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Il a été admiré par ses contemporains et l'est encore, mais il a aussi été contesté par certains auteurs modernes. Il a également permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l'engagement de l'écrivain dans la vie politique et sociale grâce à ses multiples prises de position, lesquelles l'ont condamné à l'exil pendant les vingt ans du Second Empire. Ses choix, à la fois moraux et politiques, durant la deuxième partie de sa vie, et son ouvre hors du commun ont fait de lui un »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles