Devoir de Philosophie

Les Mille et Une Nuits (résumé & analyse)

Extrait du document

Une origine obscure

Les Mille et Une Nuits ne sont pas l'œuvre d'un auteur connu et unique, mais un ouvrage collectif élaboré au fil des siècles par tradition orale. S'il n'y a pas de texte de référence, on s'accorde généralement à placer les origines des Mille et Une Nuits en Inde: de là, le noyau de contes aurait été transmis en Perse puis en Égypte par des conteurs arabes. En 987, un texte acte pour la première fois l'existence d'un recueil de contes persans, le Hezar Efsane ou Mille Contes, qui raconte l'histoire de Schéhérazade. Traduit en arabe, le livre prend son titre définitif, et Les Mille et Une Nuits se propagent à travers l'Orient.

C'est l'époque de la route des épices de la Méditerranée à l'océan Indien, qui facilite la circulation des idées et des savoirs: les marchands font voyager les contes, qui sont alors modifiés et adaptés selon les cultures, transformés par suppressions ou adjonctions au recueil primitif. Les manuscrits se multiplient et, pour beaucoup, se perdent, mais Les Mille et Une Nuits poursuivent leur itinéraire vagabond et leur notoriété continue de s'accroître.

PATRIMOINE DE L'HUMANITE

Recueil de contes originellement transmis par la seule parole. Les Mille et Une Nuits ont su traverser les siècles et les frontières pour s'ancrer dans imaginaire collectif. Dans nos sociétés occidentales notamment la seule évocation de ce titre envoûtant génère des images, celles d'un Orient lointain et magique peuplé de personnages tels que Schéhérazade, Aladin ou Ali Baba. leurs aventures n'ont pas pour seule vocation de divertir: si les enfants sont trés tôt initiés à ces contes, la portée pédagogique des Mille et Une Nuits ne connaît pas de frontières générationnelles.

Il commence alors leur traduction. Ce long travail d’érudition représente une œuvre colossale, publiée en douze volumes de 1704 à 1717. Antoine Galland adapte les contes et les modifie pour les mettre au goût de son époque. Il va même jusqu'à se faire auteur en écrivant de nouveaux contes glanés au cours de ses voyages : Ali Baba et les quarante voleurs,

Aladin et la lampe merveilleuse ou encore Sindbad le marin. le succès est immédiat : la traduction de Galland, rééditée sept fois en moins d'un siècle, devient le texte de référence des Mille et Une Nuits, qui se propagent dés lors à travers l'Europe. Pour la première fois, les Occidentaux découvrent le charme de l'Orient, la culture et les mœurs du monde arabo-persan.

« L'tiOnSME DANS US MILU ET UNE NUm Découvertes en Occident dans la traduction fort chaste d'Antoine Galland, Les Mille et Une Nuits devaient progressivement réintégrer l'érotisme voluptueux des textes originaux. En 1885, soit deux ans après son célèbre Kama Sutra, sir Richard Burton choque à nouveau l'Angleterre victorienne en mettant à la disposition des abonnès de sa société d'édition sa version anglaise non censurée, aujourd'hui encore l'une des plus célèbres dans la langue de Shakespeare. En 1899, la réception de la nouvelle édition française signée Joseph-Charles Mardrus - une traduction que Mallarmé avait encouragée de ses vœux -atteste Œuvre composite, Les Mille et Une Nuits représentent une source d'informations riche sur la société, les mœurs et les coutumes de cette région du monde. Grâce à Antoine Galland, les lecteurs occidentaux de l'époque découvrent avec plaisir les histoires de personnages pittoresques d'une autre culture. Ils sont charmés par tant d'exotisme: des êtres typiques, des paysages nouveaux et jusqu'alors inconnus, des mœurs nouvelles ... Les Mille et Une Nuits cultivent ce goût de l'étrange et de l'exotisme, elles invitent le lecteur à s'évader du monde réel pour un ailleurs surprenant et divertissant. SINDBAD ET LE RtCIT DE VOYA'E A l'Instar d'Hasan ai-Basri, qui doit se rendre dans un archipel lointain, les iles Wâq-Wâq, certains personnages des Mille et Une Nuits accentuent le dépaysement du lecteur en le transportant loin de tout repère, dans des aventures énigmatiques. Les récits de voyage, également appelés »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles