Devoir de Philosophie

Nathan le Sage [Gotthold Ephraim Lessing] - résumé et analyse.

Publié le 14/05/2013

Extrait du document

lessing
Nathan le Sage [Gotthold Ephraim Lessing] - résumé et analyse. 1 PRÉSENTATION Nathan le Sage à Avignon Représentation de Nathan le Sage au Festival d'Avignon, dans la cour d'honneur du palais des Papes. Georges Gobet/AFP - résumé et analyse. Nathan le Sage [Gotthold Ephraim Lessing], « poème dramatique « en cinq actes du critique et dramaturge allemand Gotthold Ephraim Lessing. Publiée pour la première fois en 1779, la pièce a été créée après la mort de l'auteur, le 14 avril 1783, à Berlin. 2 UNE LEÇON DE TOLÉRANCE
lessing

« 3 DANS UN MONDE D’INTOLÉRANCE Censuré pour les écrits publiés à l’issue des débats qui l’opposent au prêtre orthodoxe Goetze, Lessing choisit la scène pour exprimer son idéal d’humanisme. Nathan le Sage l’illustre en montrant un théologien qui manifeste son hostilité aux préjugés de classe, de nationalité, et de religion. Déjà en 1749, les Juifs (Die Juden) anticipaient sur le sujet de la pièce. Dans Nathan le Sage, c’est l’humaniste Lessing qui parle. Il en appelle à la tolérance, à l’amour du prochain, à la vérité humaine, ceci sans distinction d’appartenance à un rang social, une patrie, une religion. La foi de Nathan en l’homme l’élève au-dessus des querelles religieuses et du dogme. La parabole des trois anneaux, que Nathan raconte au sultan, est ainsi le symbole d’une tolérance humaniste et religieuse. Lessing la place volontairement au centre de la pièce. Inspirée du Décaméron de Boccace, elle met en lumière la pensée de Nathan. La démonstration en est faite par le lien qui unit le vieil homme à sa fille Recha. Le rôle d’éducateur que joue Nathan — un juif — auprès de sa fille adoptive — une jeune fille chrétienne recueillie enfant et élevée dans une religion naturelle — le cautionne dans ses choix de vie ainsi que dans ses choix d’éducation à l’égard de Recha. Nathan jouera également le rôle du père spirituel auprès du Jeune Templier, un chrétien qui, bien qu’ayant sauvé Recha des flammes, garde une attitude partisane à l’égard du vieil homme. L’idéal de fraternité de Lessing trouve son expression à l’issue de la pièce. Celle-ci se termine à la lumière des liens familiaux que les personnages découvrent entre eux et qui les unissent, tandis que le dogme les séparait. Reconnu comme l’un des plus grands dramaturges de la scène allemande, Lessing meurt avec le siècle des Lumières, dont il demeure aujourd’hui l’un des principaux représentants en Allemagne. Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles