Devoir de Philosophie

RECHERCHE DE LA CERTITUDE (La) de John Dewey

Extrait du document

dewey

 

Œuvre du

 

philosophe américain John Dewey (1859-1952), publiée à Londres en 1929. L’homme vit dans un monde plein de risques et cherche à assurer sa tranquillité, soit grâce à l’action, soit grâce à l’émotion religieuse qui se dégage des rites propitiatoires et magiques. L’action donne naissance aux arts mécaniques et à la science de la nature ; mais même les arts pratiques, soumis aux aléas de l’insuccès, ne nous procurent pas la certitude. L’homme recherche donc la certitude dans le transcendant universel, éternel et immuable, dans l’Être, et c’est dans cette notion que les émotions rituelles et religieuses puisent leur confirmation théorique. Mais le développement des sciences naturelles ébranle la croyance en la métaphysique traditionnelle de l’Être, et fait naître l’idée d’une science pratique qui donnerait à l’homme un contrôle progressif sur lés forces de la nature : les abstractions universelles sont peu à peu éliminées ; la science demeure et son rôle est d’interpréter des données expérimentales classées en catégories déterminées par leur utilité pratique. Cette révolution positiviste n’a pas encore atteint la science de l’homme et de la société, la science du bien (l’éthique et la sociologie) qui, moins évoluées que les sciences de la nature, en sont encore au stade où la psychologie n’est qu’une mythologie et la métaphysique une théologie. Ainsi l’éthique offre aux âmes d’élite un univers où s’évader, mais laisse le monde de la vie quotidienne en proie à l’anarchie des passions, à l’hypocrisie et au cynisme. 

Liens utiles