Devoir de Philosophie

RECHERCHES SUR LES PRINCIPES MATHÉMATIQUES DE LA THÉORIE DES RICHESSES. Résumé et analyse

Extrait du document

Œuvre fondamentale de l’économiste et philosophe Antoine-Augustin Cournot (1801-1877), publiée à Paris en 1838. La théorie des richesses, affirme Cournot, doit étudier les lois qui régissent les variations des valeurs : seule elle est capable de démontrer à quelles variations absolues sont dues les variations relatives que constate l’expérience. Il est sans doute bien vrai qu’il n’est de valeurs que relatives (en vouloir d’autre sorte serait en contradiction avec la notion de valeur échangeable, qui implique nécessairement celle de rapport entre deux termes), mais la variation des valeurs relatives peut et doit s’expliquer par des changements absolus des termes du rapport-valeur. Aussi n’a-t-on jamais de valeurs absolues, mais seulement des mouvements absolus d’augmentation et de diminution des valeurs. Il reste à voir en quoi consistent, d’après Cournot, les variations absolues qui devraient expliquer les variations relatives, sur quelle base elles se fondent et à quoi elles se

Liens utiles