Devoir de Philosophie

Nuit et brouillard HDA

Extrait du document

Histoire des arts 1) Présenter l'oeuvre : Domaine : Arts du son Nature de l'oeuvre : ChansonThématique : Arts, états et Titre : Nuit et brouillardpouvoirs Auteur : Jean Ferrat (interprète et compositeur) Date de sortie : Décembre 1963 Genre : Chanson française 2) A propos de l'auteur... Jean Ferrat, né en 1930 et mort en 2010, est un célèbre parolier, musicien, compositeur et chanteur français. Il alterne durant sa carrière, chansons sentimentales, poétiques et engagées et a souvent des différents avec la censure. Le chanteur restera fortement marqué par l'occupation allemande. Il a onze ans, le 30 septembre 1942, lorsque son père Juif non pratiquant est enlevé et séquestré au camp de Drancy, puis déporté à Auschwitz, dans le cadre de la « Solution finale », dont il ne reviendra pas. 3) Situer l'oeuvre dans son contexte historique : La chanson Nuit et Brouillard sort en 19...

« Hi t le r, qui ordonne que les personne représentant une menace pour le Reich soient t ransférées en Allemagne et disparaît ron t dans le secret absolu. Dans cette chanson, il évoque la déportat ion par les Nazis. A) Descript ion et analyse de la musique : Dans une dimension musicale, cette chanson propose une structu re strophique, ce qui signifie la succession de couplets sans refrains, (l’inverse de la forme rondo). Au début, seules la voix de baryton de Jean Ferrat et les t imbales se font entendre. On entend donc un ostinato aux timbales, c’est-à-dire que la mélodie jouée par les t imbales se répète in lassablement au long de la chanson, ce qui donne à la musique un caractère solennel et grave puisque ça nous rappelle les ryt hme joués pour les exécutions ou la marche vers l’échafaud. On entend aussi une guitare au 2° couplet qui accompagne le chanteur et enfin des flû tes qui évoquent une certaine nostalgie. A la fin de la chanson, le volume augmente en crescendo et le tempo s’accélère pour ensuite retomber dans un silence qui évoque ainsi la mort. B) Descript ion et analyse des paroles, du texte : D’un point de vue plus li t té rai re, l’œuvre de Jean Ferrat se compose de 9 quatrains (9 strophes de 4vers) avec un mètre de 12syllabes => alexandr in (vers classique) et une disposit ion des rimes t rès variée (elles sont suivies ou croisées) ce qui mont re que l’auteur est lib re d’écrire ce qu’il veut. Le texte présente aussi une qualité des rimes t rès variée, (qualité des rimes= nombre de sons que les rimes ont en commun) puisqu’on t rouve des rimes pauvres (mill ie rs, plombés 1° strophe), des rimes suffisantes (nombres, ombre 2° strophe) et des r imes riches (jetés, été 2° strophe). Enfin, les vers présentent en majori té une césure à l’hémistiche qui est soulignée par l’auteur dans sa manière de chanter. Les paroles sont engagées et délivrent un message. Elles font référence à la Shoah et racontent le voyage des juifs vers les camps. 5) Mett re en relation avec d’autres œuvres : => Pour mett re en lien la chanson de Jean Ferrat, on peut tout de suite penser au documentaire de 32 minu tes réalisé par Alain Resnais en 1955 qui se rend sur les lieux où des mill ie rs d’hommes, de femmes et d’enfants ont perdu la vie. Le film est un mélange d’archives qui t ra i te la déportat ion et des camps de concentrat ion et d’extermina t ion nazis. => J’ai aussi tout de suite pensé en pensant à la chanson de Jean Ferra t au journal d’Anne Franck qui est un journal autobiographique relatan t la vie quotidienne d’une jeune fil le juive oblige de se cacher avec sa famil le de »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles