Devoir de Philosophie

LA LOI EN GRECE.

Extrait du document

grece

Quelque soit le régime politique que traverse la Grèce, et en particulier Athènes, nous pouvons retrouver des lois communes. Quand Dracon crée un code pénal, il considère que tout crime cité dedans est puni de mort, mais que les crimes innommés ne sont pas punissable, c’est un principe qui persiste sous la démocratie. Les Grecs considéraient que seuls les crimes qui existaient pouvaient être puni, et que ce que l’on ne connait pas ne peuvent pas être condamnés. De même, Solon a imaginé un droit public qui continue d’exister durant la démocratie. Chaque citoyen a des droits et des devoirs parmi lesquels ceux pensés par Solon, législateur de l’Aristocratie. Ces règles ne sont pas toutes maintenues, mais les grecs ont conscience que le régime politique qu’est la démocratie ne pourra pas durer éternellement et risque de devenir une démagogie puis une monarchie. Pour éviter cela, les grecs imaginent un système qui serait composé du meilleurs des trois autres, à savoir la monarchie, l’anarchie et la démocratie. 

« du régime aboutit à une distribution différente des fonctions religieuses. Le citoyen athénien peut être amené au cours de sa vie à exercer des responsabilités àcaractère religieux. La religion occupe également à Sparte une place importante. Athéna y est très honorée. Le respect des rites, des fêtes religieuses et des signesdivins se manifeste dans beaucoup d'anecdotes, où les Spartiates renoncent au combat devant des augures défavorables, ou des manifestations comme destremblements de terre, et ceux, bien que Sparte ne soit pas une démocratie. Les prêtres ont une place importante dans la société.Nous constatons ici que le régime politique n'influe pas sur l'exercice du culte. Mais il n'y a pas que la religion qui échappe à l'influence des régimes politiques,certaines lois semblent assez justes pour se maintenir sous différents régimes. B) Les règles considérées comme acceptables.Quelque soit le régime politique que traverse la Grèce, et en particulier Athènes, nous pouvons retrouver des lois communes. Quand Dracon crée un code pénal, ilconsidère que tout crime cité dedans est puni de mort, mais que les crimes innommés ne sont pas punissable, c'est un principe qui persiste sous la démocratie. LesGrecs considéraient que seuls les crimes qui existaient pouvaient être puni, et que ce que l'on ne connait pas ne peuvent pas être condamnés. De même, Solon aimaginé un droit public qui continue d'exister durant la démocratie. Chaque citoyen a des droits et des devoirs parmi lesquels ceux pensés par Solon, législateur del'Aristocratie. Ces règles ne sont pas toutes maintenues, mais les grecs ont conscience que le régime politique qu'est la démocratie ne pourra pas durer éternellement etrisque de devenir une démagogie puis une monarchie. Pour éviter cela, les grecs imaginent un système qui serait composé du meilleurs des trois autres, à savoir lamonarchie, l'anarchie et la démocratie. Ce système est la république, mais déjà pendant la période de démocratie, les athéniens tentaient d'éviter l'anarchie, car c'est leprincipal risque de toute démocratie, que le pouvoir de tous se transforme en aucun pouvoir et en loi du plus fort. Les lois qui se maintiennent sous la démocratie sontles lois considérées comme juste et elles peuvent être considérée comme indépendantes du régime politique sous lequel elle s'exercent. Malgré cela, des reproches àl'encontre de la démocratie se font entendre. Ils viennent tout d'abord des philosophes, admirateurs du système spartiate ou des cités idéales qu'ils inventent. Ilsmettent en cause le désordre, « l'anarchie démocratique », les passions populaires. C'est un tribunal populaire qui condamne Socrate. La politique a toujours eu une importante influence sur le droit, et cela encore aujourd'hui, nous ne pouvons le nier. Cependant, il existe des valeurs qui ne sont pasforcément les mêmes selon les époques, mais qui ne sont pas directement liées à la politique. Le régime idéal des grecs est celui qu'on imaginé les romains, pourtant iln'a pas duré éternellement, ce qui prouve qu'aucun régime ne peut être éternel. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles