Devoir de Philosophie

ANALYSE DU DISCOURS DE JACQUES CHIRAC AU VEL' D'HIV

Extrait du document

discours

ANALYSE DU DISCOURS DE JACQUES CHIRAC AU VEL’ D’HIV     Nous allons étudier le discours de Jacques Chirac au Vel‘ d’Hiv, du 16 juillet 1995.  Ce discours est une mémoire public adresse au Français mais plus exactement aux Juifs  français. Cette déclaration est officiel et est un monologue officiel, une reconstruction.               Jacques Chirac, homme politique de droite fondateur du mouvement RPR, est le cinquième président de la Vème République. Élu en 1995, il fut réélu en 2002 en bénéficiant d’un vote « barrage « contre le Front National. Il a un poids très important dans l’histoire Française. Son opinion politique est  la droite néo-gaulliste. Il était aussi au cote des gaullistes mais depuis toujours dans sa famille il y avait des défendent du resistantialisme.               Le discours du 16 juillet 1995 au Vélodrome d'Hiver, était prononcé pour commémorer la rafle qui y avait eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale.  C'est dans ce discours qu'on dénonce, pour la première fois, la responsabilité de la France dans la déportation vers l'Allemagne de Juifs français au cours de l'occupation du pays par les nazis. C’est aussi le début de la carrière présidentielle de Chirac depuis trois mois. Il est donc dans la période qu’on appelle « l’état de grâce « ce qui renforce la portée de son discours.             La  rafle du Vel' d'Hiv est la plus grande arrestation massive de Juifs français, elle a eu lieu au cours de la Seconde Guerre mondiale, les 16 et 17 Juillet 1942. Son Nom  provient d'une piste intérieure, soi-disant. Vélodrome d'Hiver, qui existait près de la Tour Eiffel à Paris dans les années 1909-1959, où la police française a arrêté les victimes Juifs. L'événem...

« Europe par les autorités d'occupation du Troisième Reich. Gouvernement de Vichy Pro-allemand a engagé d'environ 9 000 policiers qui avaient arrêté plus de 13 000 personnes dans et autour de Paris. Comment des mémoire concourantes font commémorer le resitantialisme au Vel' d'Hiv. ? Tout d'abord nous allons explique purement qu'est ce que Jacques Chirac nous dit sur la Vel' d 'Hiv, ensuit on parlera de stratégie du discours et enfin on montrera les limites du discours.         Avant tout, la raf est un des plans d'Europe du plan d'Hitler mais la raf  a été réalisée conjointement par les nazis et les collaborateurs français. 21 septembre 1940 le décret allemand a ordonné l'ensemble de la population juive de la zone occupée de faire rapport à la préfecture de police la plus proche. À Paris et autour cette exigence de l'ordre a accomplie 15 000 Juifs. Le premier objectif du raf était des immigrants juifs venus en France de la provenance d'Allemand, Polonais, Tchécoslovaquie, l'Autriche et la Russie et ceux d'origine indéterminée. Fournit arrestation de tous les hommes et femmes de 16 à 50 ans, avec l'exception des femmes qui sont enceintes. La même chose pour les enfants mais eux au début devait aller aux orphelinats. Les nazis ont établi que la police française a arrêté environ 22 milliers de Juifs à Paris puis exportés aux camps de Drancy, Compiègne, Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Cela dit l'histoire.   Jaque Chirac, dit dans son discours que ce jour la le 16 juillet 1942 «  près de dix mille homme, femmes et enfants juifs » étaient arrêté par la milice française. De nombreuses années le gouvernement françaises a refusé de présenter ces excuses pour le rôle de la police française dans les déportations de Juifs, arguant que la République française n'est en aucune façon une continuation de l'état de Vichy et ne peut pas être responsable de ses crimes. C'est juste ce jour la le 16 Juillet 1995, le président Jacques Chirac a officiellement présenté ses excuses pour les activités de la police française pendant l'occupation allemande. Il présent réellement les excuses de la France en personnalisent la France. Prennent l'exemple de : « je veux me »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles