Devoir de Philosophie

Antoine-Augustin Parmentier, la pomme de terre

Publié le 03/03/2014

Extrait du document

augustin
En 1762. l'Europe est empêtrée dans « La guerre de sept ans «. Pour un jeune pharmacien militaire français de 25 ans, Antoine-Augustin Parmentier, elle prend une mauvaise tournure car le il se fait capturer alors qu’il allait soigner des blessés sur le champ de bataille. Depuis, il est enfermé dans une prison prussienne. Sa seule distraction se limite à ses repas, au menu invariable : de la bouillie de pommes de terre. En France, on ne mange pas ces tubercules qu'on accuse de colporter de nombreuses maladies. On les donne aux cochons... Mais, en bon scientifique, le jeune apothicaire profite de cette désagréable situation pour observer les réactions de son organisme à celle mixture. Il va pa...
augustin

« aux Invalides, l'adorent car il fait toujours preuve d'une grande humanité. Le jour, il ne se soucie que de leur santé ; la nuit, il travaille à ses expériences. Parmentier va mettre toute son énergie à convaincre ses concitoyens de l'intérêt rte la pomme de terre, dont ses expériences ont démontré quelle peut être cultivée avec succès sur les pires terrains. En 1786, il reçoit un appui inattendu : le roi lui-même ! Louis XVI l'aide à vulgariser la culture du tubercule en lui prêtant « le champ des Sablons ». un terrain de manoeuvres militaires de très mauvaise terre situé à Neuilly, aux portes de Paris. L'opération réussit, mais il faudra encore plusieurs décennies d'efforts pour que la pomme de terre trouve sa place sur la table de tous les Français. Heureusement, avant de conquérir sa popularité définitive, elle lui aura permis de mettre fin aux disettes, comme le prédisait Parmentier. Sa croisade pour la santé et le bien-être de ses compatriotes ne se limite pas à la pomme de terre. Jusqu'à sa mort, en 1813, à l'age de 76 ans, le savant-apothicaire va mener d'innombrables recherches. Ses travaux sur l'utilisation des farines, des céréales, des laitages, ou sur l'hygiène et la salubrité des eaux, notamment, feront  de lui un vériuible bienfaiteur de l'humanité. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles