Devoir de Philosophie

Changement climatique

Publié le 16/05/2022

Extrait du document

« De tout temps, les hommes ont surveillé d’un œil attentif les fluctuations météorologiques impactant leur quotidien. Ces observations ont conduit les géologues, climatologues et historiens à établir l’existence de cycles climatiques naturels. Nous allons nous demander quelles sont les fluctuations du climat en Europe depuis le Moyen Âge et leurs effets sur les sociétés. Afin de répondre à cette problématique, nous allons nous pencher dans un premier temps sur les phases de variations climatiques vécues par les sociétés d’un point de vue temporel, à savoir du Moyen Age à nos jours en Europe et leur csqces pour la société. Dans un second temps, nous verrons les explications de ces variations climatiques selon les scientifiques. Pour aboutir finalement, à l’analyse de l’hiver 1709. Tout d’abord, jetons un œil à ces phases de variations climatiques. On peut distinguer deux périodes majeures. La première « petit optimum médiéval » qui a durée de 900 à 1300. Il s’agit alors d’une période un petit peu plus douce ce qui semblerait avoir été plus favorable à l’agriculture. A l’inverse, le « petit âge glaciaire » théorisé par Emmanuel Leroy-Ladurie et débuté en 1303 est un siècle de véritable poussée glaciaire. Cette période débute avec une famine due au froid et à la pluie. Le PAG persiste et ne s’effacera qu’à partir de 1853 après avoir atteint un maximum glaciaire. Lorsque l’on se penche sur le tableau des années les plus meurtrières en France, on peut observer qu’elles se produisent simultanément à des événements climatiques. Les causes de mortalité sont multiples mais principalement liées à des maladies comme la dysenterie liée à la chaleur et au fait que l’on boive plus, la famine liée à des conditions défavorables à l’agriculture… I- Les conséquences de ces variations climatiques selon les scientifiques Ensuite, à en croire les scientifiques, ces changements climatiques seraient en fait liés à l’éclairement solaire variant. La plus connue de ces phases de calme solaire a eu lieu entre 1645 et 1715. De surcroît, pour de nombreux chercheurs, ces »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles