Devoir de Philosophie

crise de cuba

Extrait du document

cuba
LA CRISE DES MISSILES DE CUBA En 1868, les Etats-Unis libèrent Cuba de l’emprise de l’Espagne ; cette date marque une alliance entre les deux pays, des aides sont fournies par les USA et elles en profitent pour y installer des bases navales américaines sur le territoire de Cuba. L’île est donc devenue un espace stratégique pour les Etatsuniens. Suite à la prise de pouvoir de Fidel Castro, le 1er Janvier 1959 sur l’ile de Cuba, l’état devient alors communiste et se rapproche de l’Union Soviétique, à travers la nationalisation des industries ou banque en octobre 1960 par exemple. La transition vers le communisme de Cuba va devenir une menace pour les intérêts états uniens. L’URSS va faire entrer des missiles nucléaires sur à Cuba, ce qui va faire croître les tensions entre les deux protagonistes qui sont les Etats Unis et l’URSS dans cette phase de guerre froide. Nous allons donc voire pourquoi la crise de Cuba fut elle d’une telle gravité, et comment la guerre a –t-elle finalement été évitée ? Nous exposerons en premier temps les origines de cette crise, son déroulement. Puis par la suite nous aborderons les conséquences de cette crise des missiles. Depuis 1958, ...

« nucléaires. Le monde se retrouve au bord de la guerre nucléaire, d’une apocalypse pendant près de quinze jours. Afin d’éviter cette guerre atomique, les deux leaders de la guerre froide vont donc entamer des négociations. En revanche chaque solution qui va être proposée est susceptible de générer de gros risques. John Kennedy ordonne a Khrouchtchev de retirer ses missiles, mais les tensions de font qu’augmenter avec le temps. En effet il est dit lors de la conversation entre Kennedy et ses chefs militaires, le 19 octobre, que les deux solutions possibles pour les Etats Unis sont “une action militaire directe” ou le blocus naval qui a déjà été mis en place mais risque d’entraîner le décollage des avions de chasses soviétiques tout droit sur leur territoire, d’après le Général LeMay. Car en effet, la moindre tentative des bateaux soviétiques peut à tout moment provoquer un conflit direct entre l’URSS et les USA . Dès le 25 octobre 1962, devant la fermeté des Etas -Unis, les Soviétiques reculent, et le 29 octobre la totalité des navires en direction vers le Cuba font demi -tour. L’Union Sovié tique va être le premier à capituler lorsque que le dirigeant communiste Khrouchtchev rédige une lettre dirigée à John Fitzgerald Kennedy, le 26 octobre. Dans cette lettre il explique qu’il accepte de retirer les missiles placés à Cuba ; “nous sommes dispo sés à retirer de Cuba les armes que vous jugez offensives”, ce qu’il fera devant les Nations Unies, afin de prôner la paix et éviter une autre tournure plus grave du conflit. En revanche, le dirigeant soviétique dit qu’il va retirer ces missiles à conditio n que les USA retirent leurs missiles disposés en Turquie. Ce compromis annoncé par Khrouchtchev va donc permettre le retrait des missiles soviétiques à Cuba de même que ceux en Turquie appartenant aux USA. J. Kennedy renonce également à envahir l'île de Cuba et est poussé a lever le blocus naval. En 1963, la crise prend fin mais celle -ci n’a pas été sans conséquences. La crise de Cuba a engendré des enjeux militaires qui se sont fait à travers le retrait des missiles états -uniens en Turqui e par exemple. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles