Devoir de Philosophie

Histoire: Histoire: séparation de l'Eglise et de l'Etat laïc

Extrait du document

« catholiques, mais  également  aux  autres  religions,  de  pratiquer  leurs  cultes  de  manière  libre. L'Etat  devient  ainsi  « neutre  » face  aux  différentes  pratiques  religieuses.  En  outre,  cette  loi permet,  selon  brand,  d'assurer  une  certaine  équité  entre  toutes  les  religions  dans  la mesure  où l'Etat  ne  favorise  plus  une  religion  par  rapport  à une  autre.   4.   Que  prévoit  la loi  de  séparation  de  l’église  et de  l'Etat   ? La  séparation  de  l'Église  et de  l'Etat  vise  à permettre  une  liberté  de  culte  pour  tous  les citoyens.  En  effet,  l'article  1 de  la loi  met  en  évidence  une  liberté  de  tous  les  cultes,  ce  « libre exercice  » est  garanti  par  l'Etat,  mais  également  la justice  à l'instar  du  Conseil  d'Etat  et de  la Cour  de  cassation.  En  outre,  la loi  de  séparation  de  l'Église  et de  l'Etat  prévoit  que  l'Etat  ne participe  pas  aux  financement  des  biens  cultuelles  : ceux-ci  doivent  être  financés  par  les organismes  religieux  eux-mêmes.  Cela  permet  aux  contribuables  de  ne  pas  financer  des activités  cultuelles.   Toutefois,  et pour  aller  plus  loin,  il est  nécessaire  de  rappeler  que  la loi  de  1905  ne s'applique  pas  dans  les  régions  de  la France  qui  étaient  prussiennes  durant  la promulgation  de la  loi  et  qui  étaient  soumise  au  régime  du  concordat  : c'est  notamment  le cas  dans  des départements  de  l'Est  de  la France.   5.  Rédiger  l'introduction  de  ce  corpus  documentaire  à partir  de  la problématique suivante  :     "Quel  sont  les  enjeux  et modalités  de  la séparation  de  l'Église  et de  l'Etat  qui participe  à faire  de  la France  un  Etat  laïc  ?"   (voir  fiche  méthode  sur  le commentaire  de document).   Le  principe  de  séparation  de  l'Église  et de  l'Etat  reste  toujours  d'actualité  en  France aujourd'hui.  En  effet,  on  peut  notamment  rappeler  la décision  du  Conseil  d'Etat  sur  la question des  crèches  au  sein  de  locaux  administratifs.  On  constate  donc  une  certaine  actualité  de  la question  portée  par  le député  Briand  en  1905.   2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles