Devoir de Philosophie

LES RELATIONS SINO-JAPONAISES DE 1914 A 1937 (HISTOIRE)

Publié le 02/08/2014

Extrait du document

histoire

 

Chronologie sommaire

1914 23 août   Le Japon déclare la guerre à l'Allemagne.

1915 janvier    Le Japon présente à la Chine les "vingt et une demandes".

1917 août              La Chine déclare la guerre à l'Allemagne. Gouver­nement dissident de Sun Yat-sen à Canton.

novembre Accord du Japon et des États-Unis sur la Chine.

1919 28 juin         Les établissements allemands au Chan-tong sont transférés au Japon.

1921-1922            Conférence de Washington; le Japon rétrocède le Chan-tong à la Chine.

1923-1924            Sun Yat-sen réorganise le Kouomintang et reçoit à Canton une mission soviétique.

1926-1928            Expédition du Nord (réunification de la Chine, sauf la Mandchourie, par le Kouomintang).

1927                Rupture de Tchang Kai-chek et des communistes.

1928                Le Kouomintang obtient des puissances l'autonomie

douanière.

1931 septembre L'armée japonaise occupe la Mandchourie.

1932 janvier    Débarquement japonais à Changhai.

mars         Création du Mandchoukouo.

octobre     Rapport Lytton à la S.D.N. sur l'affaire mandchoue.

1933 février          Pénétration japonaise au Jéhol.

31 mai      Armistice sino-japonais.

1935 mai-juin  Reprise de l'expansion japonaise en Chine du Nord (Tchahar, Hopei). L'U.R.S.S. vend au Japon le Chemin de fer de l'Est Chinois (transmandchourien).

1937 15 juillet      Ultimatum japonais à la Chine : début de la Guerre sino-japonaise.

29 juillet       Prise de Pékin.

novembre Prise de Changhai et Nankin.

Remarques préliminaires

 

Le sujet n'offre pas de difficulté lorsqu'on possède le minimum de connaissances indispensable. Le plan ne peut être que chronologique, afin de dégager les deux périodes d'expansion de l'impérialisme japonais, séparées par l'accalmie qui va de 1921 à 1931. Tout en centrant le devoir sur les rapports entre les deux nations, il faut être attentif aux événements intérieurs (relations du Kouomintang et des communistes chinois, pressions du nationalisme militaire nippon) et extérieurs (rôle des États-Unis) qui interviennent dans le sujet.

histoire

« INTRODUCTION On exposera brièvement ce qui oppose les deux pays, malgré la parenté des civilisations. Une Chine continentale, peuplée de plus de 400 millions d'âmes, dotée d'une économie tradltlonnelle presque exclusivement agricole , avec des structures politiques arriérées, que la Révolution de 1911, vite confisquée par le dictateur Yuan Che-k'ai, n'a guère modernisées en 1914 ; une Chine aux dépens de laquelle les puissances occidentales ont multiplié les empiétements de terri­ toires (concessions, territoires à bail) et de souveraineté (exterrito­ rialité) . En face, Je Japon de 1914, avec 57 millions d'habitants seulement (mais fort à l'étroit sur ses îles exiguës), est au contraire une puissance moderne par ses industries et ses forces militaires. La recherche des marchés et des matières premières pour ses industries, des denrées pour sa population , développent un impérialisme qu' entretiennent par ailleurs le culte de l'empereur et la fierté nationale , ex acerbée par la victoire remportée sur la Russie en 1905. L'expansion nipponne se fait en grande partie aux dépens de la Chine; Formose, la Corée, la presqu 'île du Liao-tong (avec Port-Arthur) , autant de dépouilles de l'Empire céleste ; quan t à la Mandchourie, qui reste sous la souve­ raineté chinoise , le Japon y détient une forte influence grâce à l'exploi­ tation du Chemin de fer Sud - mandchourien , une influence que lim ite dans Je Nord celle des Russes . Ainsi la Chine est devenue pour Je Japon la plus proche et la plus tentante des proies , compte tenu de sa faiblesse . Mais la pénétration peut prendre un aspect pacifique , ou au contraire s'appuyer sur la conquête militaire . 1. 1914-1921 : PREMIÈRE TENTATIVE D'HÉGÉMONIE JAPONAISE 1. Les circonstances nées de la Guerre sont favorables aux ambitions du Japon . - Dès le 23 août 1914, il déclare la guerre à l'Allemagne, à seule fin de prendre ses établ issements en Chine et de figurer aux traités de paix. -Pendant quatre ans, il profite de la guerre pour développer son industrie et son commerce aux dépens des belligérants européens, ainsi que sa flotte marchande. - Pendant la même période, il met à profit en Chine l'absence des puissances européennes pour développer sa propre influence ; l'entrée en guerre des États-Un is détourne leur attention du Pacifique. - La Chine, avant même la mort de Yuan Che-k 'a i, sombre dans l'anarchie (1916). Au gouvernement de Pékin, qui déclare à son tour au Reich une guerre symbolique (août 1917), s'opposent les tou-kiun (gouverneurs militaires provinciaux) et Je gouvernement dissident de 298 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles