Devoir de Philosophie

LES TOTALITARISMES EUROPEENS DANS L'ENTRE-DEUX-GUERRES (Italie fasciste, Allemagne nazie et Union Soviétique)

Extrait du document

italie

2) L'économie En URSS, Staline étatise l'économie. En 1929, il publie un article « le Grand Tournant « qui appelle à la collectivisation massive et à une industrialisation rapide dans le cadre du premier plan quinquennal. Ex : 1928, lancement du premier plan quinquennal qui fixe les objectifs à atteindre en 5 ans. C'est une planification obligatoire qui donne à chaque usine la quantité à produire. L'économie allemande, comme l'économie italienne, est capitaliste au début des années 20 et fascisme et nazisme collaborent avec les grands patrons. Mais, pour diminuer le nombre de chômeurs après la crise de 1929, l'Etat accentue son intervention dans l'économie. L'Allemagne et l'Italie s'engagent sur la voie de l'autarcie Ex : Le nombre de chômeurs en Allemagne passe de 4 800 000 en 1933 à 119 000 en 1939 grâce a une forte intervention de l'Etat. 3) Le rôle de l'individu Les trois régimes pratiquent le Terreur. Mais le nombre de victimes de la terreur mise en place par ces différents pays est moindre pour le fascisme. D'ailleurs, contrairement à Mussolini et Staline, Hitler pratique l'eugénisme. Cette théorie préconise l'extermination des « hors-normes « de la société. Le régime nazi planifie la mise à mort de groupes entiers de la société.

« A) Des idéologies totalitaires qui s'opposent. 1) La doctrine Le fascisme est une idéologie fondée sur le pouvoir de l'Etat. La volonté d'expansion se base sur des références historiques. Contrairement au nazisme et aucommunisme, le fascisme n'a pas aboli les institutions traditionnelles. La primauté est accordée à l'action.Le nazisme s'appuie sur les théories d'Hitler, exposées dans Mein Kampf. Ce régime dénie toute légitimité à l'aspiration à l'égalité et fonde son ordre sur la hiérarchiedes races. La race aryenne prédomine. Le nationalisme et la volonté d'expansion sont basés sur des références racistes.Ex : - 1933 une campagne de boycottage contre les magasins juifs est lancéeEn 1935 les Allemands d'origine juive perdent la citoyenneté allemande et leurs biens peuvent être confisqués.Le stalinisme préconise la dictature de la classe ouvrière. Ce régime prétend créer une société égalitaire et juste et se construit sur l'utopie d'une société sans classes. 2) L'économie En URSS, Staline étatise l'économie. En 1929, il publie un article « le Grand Tournant » qui appelle à la collectivisation massive et à une industrialisation rapide dansle cadre du premier plan quinquennal.Ex : 1928, lancement du premier plan quinquennal qui fixe les objectifs à atteindre en 5 ans.C'est une planification obligatoire qui donne à chaque usine la quantité à produire.L'économie allemande, comme l'économie italienne, est capitaliste au début des années 20 et fascisme et nazisme collaborent avec les grands patrons. Mais, pourdiminuer le nombre de chômeurs après la crise de 1929, l'Etat accentue son intervention dans l'économie. L'Allemagne et l'Italie s'engagent sur la voie de l'autarcieEx : Le nombre de chômeurs en Allemagne passe de 4 800 000 en 1933 à 119 000 en 1939 grâce a une forte intervention de l'Etat. 3) Le rôle de l'individu Les trois régimes pratiquent le Terreur. Mais le nombre de victimes de la terreur mise en place par ces différents pays est moindre pour le fascisme. D'ailleurs,contrairement à Mussolini et Staline, Hitler pratique l'eugénisme. Cette théorie préconise l'extermination des « hors-normes » de la société. Le régime nazi planifie lamise à mort de groupes entiers de la société.Ex : Dès 1934, des camps d'internements sont ouverts en Allemagne, notamment celui de Dachau  B) Une vision du futur très différente qui conduit à l'affrontement armé entre communisme et nazisme. 1) Des oppositions territoriales Fascisme, nazisme et communisme vont rapidement diverger en ce qui concerne leur expansion géographique. L'Italie fasciste a des visées impérialistes en Afrique.Elle abandonne l'idée d'une prééminence en Europe contrairement à l'Allemagne et à l'URSS. Ces deux pays convoitent le même espace : l'Europe centrale.Les Allemands veulent conquérir le Lebensraum. Il s'agit de « l'espace vital » désigné comme indispensable à l'expansion du peuple Allemand.L'URSS espère reprendre possession des territoires perdus 20 ans auparavant.URSS et Allemagne signent un pacte de non-agression le 23 aout 1939. Ce pacte gèle momentanément les revendications et tensions mais porte en lui le germe d'unaffrontement futur. Il est rompu en juin 1941. 2) La finalité du régime. Fascisme, nazisme et communisme s'opposent de par l'objectif ultime du régime.Le communisme souhaite créer une société égalitaire et juste et toutes les actions sont, en théorie, engagées pour le peuple et son bien. Le régime communisteambitionne de propager l'idéal communiste par la révolution internationale.Dans le nazisme, le peuple, le parti et l'Etat se confondent et sont au service du chef. Contrairement à l'URSS, la société allemande est hiérarchisée. La hiérarchie sefait selon les races : la race aryenne domine toutes les autres. Hitler remet à l'après-guerre l'expansion du nazisme, après la conquête de l'espace vital.Ex : 1935, les lois de Nuremberg imposent un statut particulier pour les juifs allemands. Ceslois interdisent tous mariages ou relations entre allemand et juif au nom de la pureté de la race.  Conclusion :Ces régimes totalitaires possèdent des similarités mais aussi de nombreuses divergences.Tout d'abord, ils prennent leurs racines dans les conséquences de la 1ère guerre mondiale. Ensuite, dans ces trois régimes, l'exercice du pouvoir repose sur un partiunique, pouvoir parallèle ou interne à l'Etat, sous l'autorité d'un chef charismatique. De plus, le pouvoir mobilise l'économie du pays et pratique la Terreur pourmaintenir son autorité. Enfin, ces trois régimes autoritaires veulent créer un homme nouveau, mis au service du pouvoir. Pour cela, l'individu doit être noyé dans unemasse, et cette masse doit être disciplinée.Pourtant, ces différents régimes autoritaires sont installés sur des bases idéologiques différentes. Le fascisme est peu porté sur l'idéologie, il se fonde sur l'exaltationde l'Etat. Le nazisme, lui, prend son essence dans la haine raciale. Le communisme se construit sur l'utopie d'une société sans classes. La terreur de masse est plusforte en URSS qu'en Italie, alors que l'Allemagne planifie la mise à mort de groupes en tiers de la société.Selon la philosophe Hannah Arendt, qui fait une analyse des différents régimes totalitaires dans Les Origines du totalitarisme, nazisme, communisme et fascisme «nient de manière radicale la liberté humaine ».Le totalitarisme a trouvé dans le nazisme, le stalinisme et le fascisme sa forme la plus accomplie. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles