Devoir de Philosophie

Première partie, étude de document : le commerce extérieur de l'URSS

Extrait du document

De nos jours l'URSS commerce avec tous les États du monde et, plus particulièrement, avec le camp socialiste. A la différence des pays capitalistes, les échanges extérieurs sont le monopole de l'État qui en règle le volume en fonction des besoins de l'économie. La balance commerciale, bon miroir de l'économie, montre que les importations soviétiques sont celles d'un pays industrialisé acheteur de biens de haute valeur technologique et de produits agricoles, en contre partie vendeur de produits bruts dont il est grand producteur.

« points à retenir-------- • Commerce extérieur. De nos jours, il n'y a plus de pays vivant uniquement de ses ressources propres sans rien demander ni offrir à l'étranger. Les États économiquement développés achè­ tent et vendent à l'extérieur de leurs frontières toutes sortes de marchandises et de services (activités présentant une valeur éco­ nomique mais ne correspondant pas à la production d'un bien matériel, par exemple les transports). Ces opérations entraî­ nent des paiements qui s'effectuent le plus souvent en dollars, la devise américaine étant généralement utilisée pour les régle­ ments internationaux. On comprend que ces entrées et sorties de devises posent des problèmes que chaque pays s'efforce de résoudre en équilibrant autant que possible ses échanges. • Balance des échanges. Elle retrace les mouvements de mar­ chandises, services et revenus. Les entrées correspondent à des importations, et à des sorties d'argent sous forme de devises, alors que les sorties représentent des exportations et des entrées de devises. La balance est équilibrée lorsque le taux de cou­ verture des importations par les exportations évite toute sor­ tie de devises pour effectuer leur paiement. • Balance commerciale. C'est l'une des composantes de la balance des échanges ; elle concerne uniquement les entrées et sorties de marchandises, c'est-à-dire de biens matériels. Son étude permet de définir le dynamisme d'une économie, ses points forts et ses points faibles tandis que la nature des pro­ duits échangés reflète les buts et les moyens choisis par un pays pour son développement économique. • Les « postes » de marchandises. La balance commerciale regroupe les catégories en différents« postes » : produits agri­ coles, sources d'énergie, matières premières, biens industriels d'équipement, biens industriels de consommation etc. Pour éviter la multiplication des postes, les produits secondaires sont classés sous la rubrique "divers". • Représentation de la balance commerciale. Elle peut être exprimée par des tableaux statistiques, mais il est plus parlant de les représenter graphiquement. Par exemple en juxtaposant deux demi-cercles de rayons proportionnels à la valeur des exportations et des importations. C'est le type de représenta­ tion utilisé par le document. Dans ce cas, 180° égalent 100% des transactions, 1° =0,55%. On calcule le OJo de chaque poste et on lui affecte une fraction du demi-cercle. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles