Devoir de Philosophie

Alcools - Guillaume Apollinaire - Commentaire

Publié le 11/01/2014

Extrait du document

apollinaire
ALCOOLS DE GUILLAUME APOLLINAIRE LA CHRONOLOGIE DU RECUEIL Introduction Ce recueil se compose comme une marqueterie. L'ordre des poèmes n'y est pas chronologique. L'ensemble s'équilibre entre les textes longs et les textes courts. L'ensemble est encadré par deux « poèmes manifestes » : « Zone » (1912) ajouté en première position à la place de « La chanson du mal-aimé » et « Vendémiaire » (1908) placé en clôture. « Zone » est un texte qui intègre les tentatives de modernisme et de *simultanéisme (espace/temps). C'est le poème de l'échec amoureux. Il se termine par l'impression de lassitude et de dégradation. « Vendémiaire » est une quête poétique qui aboutit. Le poète réussit à y dominer le temps et l'espace. Cela donne à l'ensemble une tonalité « montante » positive. Développement I) Chronologie de l'inspiration 1) L'inspiration symboliste (1898 - 1902) Elle constitue les véritables bases de la recherche d'Apollinaire. Pour le poète, le symbolisme est marqué par sa quête et sa du tentation monde ( ? son désir de découvrir le monde). A cette période, en raison de ses origines (c'est un enfant naturel qui a toujours été « ballotté » d'une pension à l'autre), Apollinaire se sent comme un étranger, il a toujours besoin de partir, de voyager. Par ailleurs sur le plan artistique, il côtoie des poètes symbolistes (Mallarmé, Verlaine, Maeterlinck, Vielé-Griffin, G. Kahn) qui l'influencent. Il a lu des romans de chevalerie du cycle du Graal. Il est à la fois influencé par une culture catholique et antique. Les textes de cette épo...
apollinaire

« mélancolie. On y trouve aussi de nombreux poèmes sur la mort et les tentatives du poète pour figer le temps. 3) 1903-1905 Les textes sont différents. On y rencontre « La chanson du mal-aimé » p.17 ; « L’émigrant de Landor Road » p.85 ; « Palais » p.34. L’ensemble se rapporte à la période symboliste mais cette fois, le poète est passé par l’influence de Max Jacob et ses textes sont le plus souvent satiriques. A cette époque Apollinaire rencontre Alfred Jarry et André Salmon. Il rencontre aussi des peintres comme Vlaminck, Derain et Picasso. Il écrit beaucoup de critiques sur les peintres et travaille à la Bibliothèque Nationale pour compléter sa culture. C’est aussi l’époque de sa rupture avec Annie. 4) 1908 Les textes de cette époque sont : « Le brasier » p.89 ; « Les fiançailles » p.114 ; « Vendémiaire » p.136 ; « Cortège » p.48. Ce sont de longs poèmes qui marquent une quête renouvelée indiquant la découverte et le désir de possession de l’univers par le poète. A cette époque Apollinaire se lie avec Marie Laurencin et fréquente de plus en plus les peintres (Picasso, Braque, Duffy). En même temps, on y découvre des images oniriques (inspirées de rêves) qui préfigurent poésie surréaliste. Il mène une vie de noctambule et célèbre les joies de érotisme (s’opposant ainsi à l’image des poètes maudits). 5) 1911-1912 C’est l’époque des « poèmes de la santé » (p.126 à p.131) et ceux marquant son amour malheureux avec Marie Laurencin. « Le pont Mirabeau » p.15 ; « Marie » p.55 ; « Le voyageur » p.52 ; « Zone » p.7. En 1911 le tableau « la Joconde » a été volé. Le secrétaire d’Apollinaire est accusé du forfait (il avait déjà volé des statuettes phéniciennes au Louvre pour Picasso). Apollinaire est soupçonné d’être complice et on l’incarcère du 7 au 13 septembre. C’est un choc important pour lui qui est toujours inquiet à cause de ses origines. Ses textes sont fortement influencés par Verlaine (lui-même en prison après avoir tiré sur Rimbaud). Cela donne une rythmique régulière des textes et on y relève fréquemment une invocation à Dieu. En 1912, il fonde une revue, Les soirées de Paris , qui s’intéresse à un mouvement « l’orphisme » et aux *futuristes italiens. Il doute par instant de sa propre identité et il est influencé par le mouvement « simultanéiste ». II) Les étapes de la publication 1) 1909 Apollinaire pensait écrire un recueil fondé sur son cycle et intitulé L’année républicaine (cf. texte « Vendémiaire » et le poème intitulé « Cortège » qui s’appelait d’abord « Brumaire »). Ce recueil aurait été une sorte de calendrier. 2) 1910-1912 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles