Devoir de Philosophie

commentaire composé victor hugo

Extrait du document

hugo
Mazouz Meissene 16/05/2012 2nd 2 11/20 Anthologie poétique L'amour maternel à travers la Poesie Table des matières Préface p3 « Une beauté de quinze ans enfantine « Pierre de Ronsard p4 « Le balcon « Charle beaudelaire p6 « L'oreiller d'un enfant « Marcelline Desbardes-Valmore p8 « J'ai de toi une image « Maurice Carême p10 « A ma mere « Alfred de Musset p12 « Maman « Thierry Cabot p14 « Avant qu'elle ne parte « Sexion d'Assaut p16 et 17 Préface Cette anthologie poétique, sera axée sur l'évolution de la représentation de l'amour maternel au travers des siècles, constituée par des poèmes traitant ainsi de cette amour selon les époques mais aussi selon les mouvements littéraires d'un même siècle. J'ai choisit seulement six poèmes parmi des centaines , mais ceux là avait quelque chose qui m'interpellait. Cette anthologie est donc composée des poèmes suivants : * « Une beauté de quinze ans enfantine « Pierre de Ronsard * « Le balcon « Charle beaudelaire * « L'oreiller d'un enfant « Marcelline Desbardes-Valmore * « J'ai de toi une image « Maurice Carême * « A ma mere « Alfred de Musset * « Maman « Thierry Cabot Dans un premier temps, nous approfondirons un peu les poèmes retenus : auteur, oeuvre, recueil dont est extrait le poème, puis nous étudierons les différentes représentations de l'amour au fil des siècles. Elle parlera donc des mères , car je trouve que c'est la seule chose qui nous est vraiment utile dans ce monde , c'est une personne dont on ne peut se passer. J'ai donc prit 4 poèmes du XIX siècles car c'est dans cette époque où les auteurs les plus connus ont beaucoup écrit sur leurs mère . Ces poèmes, malgré des différences d'époques et de mouvement littéraire, ont pourtant un thème commun, celui de l'amour maternel. Une beauté de quinze ans enfantine,Un or frisé de maint crêpe anelet,Un front de rose, un teint damoiselet,Un ris qui l'âme aux Astres achemine ;Une vertu de telles beautés digne,Un col de neige, une gorge de lait,Un coeur jà mûr en un sein verdelet,En Dame humaine une beauté divine ;Un oeil puissant de faire jours les nuits,Une main douce à forcer les ennuis,Qui tient ma vie en ses doigts enferméeAvec un chant découpé doucementOre d'un ris, or' d'un gémissement,De tels sorciers ma raison fut charmée. Pierre de Ronsard «Une beauté de quinze ans enfantine« est tiré de Premier livre des amours Pierre de Ronsard est l'un des poètes les plus important du XVI, dans ces poèmes il parle de plusieurs chose notamment les guerres de religion,l'épopée ou l'amour. Il imite les auteurs antique. Il fut célébré de son vivant comme bien peu l'ont été et proclamé Prince des Poètes. «Une beauté de quinze ans enfantine«, de Ronsard, est un poème de la Pléiade du XVIème siècle, extrait du recueil Premier livre des Amours(1584)qui peut être comparé à la rencontre entre le poète et Cassandr...

« Table des matières           Pr éface p3 « Une beaut é de quinze ans enfantine » Pierre de Ronsard p4 « Le balcon » Charle beaudelaire p6 « L'oreiller d'un enfant » Marcelline Desbardes­Valmore p8 « J'ai de toi une image » Maurice Car ême p10 « A ma mere » Alfred de Musset p12 « Maman » Thierry Cabot p14 « Avant qu'elle ne parte » Sexion d'Assaut p16 et 17     »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles