Devoir de Philosophie

Drame Bourgeois

Publié le 06/10/2012

Extrait du document

Le drame bourgeois Appellation de la critique. L'apparition de ce genre dénote une formidable évolution des mentalités. 1. Le contexte Divorce entre civil et politique : les institutions de l'ancien régime continuent à fonctionner sur leur lancée et la société est en évolution accélérée en raison de la diffusion du savoir et de l'Encyclopédie notamment. Prise de conscience très forte du citoyen pour les affaires présentes de la cité. La tragédie classique n'a donc plus d'intérêt parce qu'elle présente des problèmes trop généraux, de plus elle ignore totalement la capacité de réflexion du citoyen. La naissance du drame bourgeois répond à une double demande : demande de sujets contemporains et changement de personnel. On ne veut plus de rois mais des personnages ordinaires. Plongeon dans les contingences matérielles, plus de majesté inhérente au statut du personnage. C'est le vie contemporaine qui doit apparaître sur scène. 2. Une tragédie domestique et bourgeoise Pour Diderot, "la drame est une tragédie domestique et bourgeoise". On quitte le domaine politique pour entrer dans les secrets de famille. A partir de ce moment là, représentation de la vie sur scène. Dans la tragédie classique le schéma était royaliste, tandis que dans le drame le schéma est républicain. "Il faut représenter les malheu...

« 3. Dramaturgie · Rapport aux règles : il admet au nom de la réalité qu'une action puisse durer plus de vingt-quatre heures et qu'on puisse changer de lieu. On garde l'unité d'action (mais sans le dire) pour présenter une histoire complète. Les bienséances externes sont beaucoup plus souples (on parle ouvertement de désir sur scène). La scène n'est plus considérée comme un espace clos puisque dans Le Mariage de Figaro par exemple, Chérubin saute par la fenêtre : hors scène où se passe de façon concrète et directe des choses qui ont rapport à ce qui est représenté sur scène. On prend en compte ce qu'il y a derrière la scène. · Le théâtre n'est plus uniquement fondé sur la parole, il y a la pantomime. Trop de paroles fait moins jouer les acteurs. Diderot aimait beaucoup aller au théâtre pour voir les acteurs. "La voix, le ton, le geste, l'action, voilà ce qui appartient à l'acteur". Dans le théâtre classique selon lui, il y a une contradiction entre les sentiments du personnage et le discours très structuré qu'il peut tenir. Cela répondait à une logique, pour que le spectateur puisse comprendre, mais c'est quelque chose d'invraisemblable pour Diderot qui réhabilite l'art du comédien : le texte n'est pas qu'une de ses compositions. Diderot, dans Paradoxe sur le comédien, distingue l'être humain du comédien. Comédien qui devient son personnage ou comédien pur illusionniste. Art d'être acteur inventé par le drame bourgeois : il ne s'agit plus de déclamer un texte mais bien de le jouer. · Le théâtre devient un art de l'illusion et non plus un art de l'imitation : on joue ce que personne n'éprouve, on invente des intrigues et le coup de théâtre est utilisé pour faire intervenir le hasard. Drame bourgeois = loi du hasard, tandis que tragédie = destin. Le hasard permet la réaction. On sait que Phèdre, personnage historique mourra, tandis qu'avec le drame bourgeois on ne sait pas à quoi s'attendre. D'un autre côté, le coup de théâtre ne doit pas être pressenti sans quoi le spectateur se sent manipulé. Coup de théâtre : événement extérieur à l'action, imprévu et imprévisible, qui en modifie le cours. Pure illusion théâtrale. · Le tableau : Diderot: "une disposition des personnages sur la scène si naturelle et si vraie que rendue fidèlement par une peinture, elle nous plairait sur la toile". Diderot et Beaumarchais font très attention à la disposition scénique des personnages ; cf. Le Mariage de Figaro où une didascalie indique un tableau de Van Loo. Des éléments en dehors du jeu et de la parole signifient. Le théâtre devient un art visuel, ce qui était un poème devient une représentation. 4. Les limites du genre Diderot joue sur l'émotion et l'on tombe très vite dans le grandiloquent, dans l'impression de faux. La théorie des conditions pose de nombreux problèmes ; par exemple, père de famille robotisé : la fonction remplace l'être et cet aspect mécanique des choses fait que l'on n'y croit pas. Le drame bourgeois fut extrêmement lié à la propagande philosophique. Expression d'une doctrine (théâtre engagé) datée : perte de l'intérêt avec le temps. Seules une dizaine de pièces ont été écrites et le seul véritable drame bourgeois s'intitule Le Philosophe sans le savoir, Sedaine, 1765. Source d'innovations techniques, le théâtre, du théâtre grec au drame bourgeois, va devenir plus réaliste, plus proche de la société. Développement autour du théâtre de tout un art du décor, du jeu, de l'éclairage qui n'existait pas avant. Le théâtre va retrouver une perspective littéraire (au XVIIème, le genre à la mode c'était le roman, au XVIIIème, c'était le théâtre). C'est le drame bourgeois qui a mis à mal la tragédie classique. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles