Devoir de Philosophie

Les points de vue dans la narration

Extrait du document

« La narration : Méthodologie Narrate ur et point de vue 1) L’auteur est une personne réelle, « un être de chair et de sang », qui écrit une histoire. Le narrateur est « un être d’encre et de papier » qui raconte une histoire dans laquelle vivent des personnages. 2) Le récit peut être écrit à la première personne : le « je » peut ou non représenter l’auteur (c’est le cas dans les autobiographies). 3) Le récit peut être écrit à la troisième personne : - le narrateur voit tout et sait tout comme s’il pouvait entrer dans la conscience de tous les personnages : le point de vue est omniscient. Le narrateur a un savoir complet sur les personnages, leurs pensées et leurs sentiments, si bien que le lecteur est informé de tous les aspects de l’histoire. - le narrateur voit mais il est extérieur aux personnages : il ne connaît ni leurs pensées, ni leurs sentiments. Il n’a pas accès à leur conscience, il est comme une caméra qui enregistre les faits : le point de vue est externe (focalisation externe). Le lecteur a des informations incomplètes qui dissimulent des éléments du récit. - Le narrateur voit à travers un personnage : le point de vue est interne (focalisation interne). Le lecteur accède à la conscience du personnage et suit le récit à travers sa subjectivité. Procédés à relever : marques pronominales, modalisations (verbes de pensée, champ lexical des sentiments et des sensations…), types d’informations données (nom, âge, passé…). Interprétation liée au point de vue : identification du lecteur au personnage, complicité établie entre le lecteur et le narrateur, suspense. 4) Le narrateur peut intervenir dans son récit (intervention dite métadiégétique) - la fonction narrative : par définition, un narrateur raconte une histoire - la fonction de régie : le narrateur commente l’organisation et l’articulation de son texte - la fonction de communication : le narrateur s’adresse directement au lecteur - la fonction testimoniale : le narrateur atteste la vérité de son histoire. - la fonction idéologique : le narrateur apporte un savoir général Statut 1) Narrateur extérieur à l’histoire : le narrateur ne fait pas partie des du personnages de l’histoire. Il est extradiégétique. C’est le plus souvent le narrate cas des récits à la 3ème personne. ur 2) Narrateur-personnage : le narrateur est un des personnages de l’histoire. Il est intradiégétique. Cas particulier : À l’intérieur d’un récit principal (récit cadre) fait à la 1ère ou à la 3ème personne, un autre récit (récit encadré) mené par un autre narrateur peut être inséré, c’est un récit enchâssé. L’ordre 1) Ordre chronologique : les événements sont racontés dans l’ordre dans du récit lequel ils se produisent : début, milieu, fin. 2) L’analepse : retour en arrière dans la narration (« flashback » au cinéma). Effet : informatif »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles