Devoir de Philosophie

Note de Synthèse

Extrait du document

METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE La nature de la synthèse : Ce qu'elle n'est pas -- un assemblage, une addition d'idées prises dans chacun des textes -- le résultat d'un repérage des idées essentielles présentées successivement sans articulations -- ce n'est ni un compte-rendu de lecture, ni le résumé successif des différents textes -- ce n'est pas une suite d'explications de textes -- l'expression d'un jugement personnel à propos des textes, des idées défendues par ces textes, ou à une prise de position par rapport au débat posé sur le thème Ce qu'elle est plutôt : -- un ensemble organisé d'éléments jusque là séparés ou associés différemment -- elle forme une composition cohérente et ordonnée dans laquell...

« — faire du problème posé par le corpus comme le seul ou le plus grand problème de l’école : problème de la phrase d’accroche qui ne doit pas " irriter " le correcteur — la présentation des textes : ni un résumé hyper complet, ni seulement leur titre ; il importe de les caractériser dans leur grande ligne (au singulier) — ne pas oublier d’annoncer le plan, cet oubli rend la lecture très difficile et faire perdre toute la dynamique argumentative de votre développement ; ce pan doit être en phase avec la problématique : c’est lui qui la soutient ! — ne pas confondre problématique et thème (la problématique doit être, du moins au brouillon, une phrase complète (sujet, verbe, complément, sous la forme d’une question). Exemple : " le système d’enseignement en Russie est en train d’être réformé " = thème ; " Quelle démarche et quels outils pour la réforme du système d’enseignement en Russie ? " = problématique. On voit nettement que la première formulation engage à l’inventaire, tandis que la seconde pose des problèmes de choix et d’adéquation des ces choix. Autre problème savoir restreindre la problématique au champ que lui attribuent les textes. L’absence de problématique rend le devoir sans intérêt. Au niveau du développement — suivre une démarche argumentative cohérente ! Beaucoup de copies ne sont que collages de citations ou de résumés. D’autres suivent des enchaînements à thèmes emboîtés, par associations d’idées. — savoir s’abstraire des raisonnements de l’auteur pour, en s’abstenant des les reproduire, s’en tenir aux idées essentielles — savoir hiérarchiser les parties du plan : " démarches " avant " outil " ; " enjeux " avant " démarches " — surveiller le style, et l’orthographe ! Conclusion : comprendre l’orientation des textes et saisir ce qu’ils ont d’essentiels en eux-mêmes et relativement aux autres les confronter en vue de saisir un problème qu’ils posent et les perspectives qu’ils dégagent ou refusent produire un texte, à partir de plusieurs textes-sources, reflétant la problématique de l’ensemble »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles