Devoir de Philosophie

La philosophie prémunit-elle contre l'illusion ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

philosophie

Rappel historique : Une des fonctions traditionnelles de la philosophie est de dénoncer les faux-semblants, les fausses évidences de l'opinion, et les marchands d'illusion. (Socrate critiquant la rhétorique et son utilisation frauduleuse par les sophistes ; Bacon faisant l'inventaire des illusions collectives qui conduisent l'homme à l'erreur ; pression sur les esprits, et engendrent l'illusion à tous les niveaux. La philosophie peut-elle encore prémunir efficacement contre ces puissances d'autant plus efficaces qu'elles influencent l'individu à son insu ?

« Comme on vient de le voir, ceux qui s'adonnent à la philosophie, sont en quelque sorte protégés contre l'illusion, ilssont a priori hors de danger? Mais au fait qu'est-ce que l'illusion?L'illusion, c'est une fausse connaissance, c'est une erreur de jugement, d'appréciation, c'est être hors de la réalité,c'est une sorte de rêve permanent et l'illusion est une sorte d'endoctrinement, on va essayer de nous faire croiren'importe quoi sans que nous ayons le moyen de vérifier ce que l'on nous dit. Certes c'est moi qui me fais desillusions mais ce n'est pas moi qui en suis le responsable, c'est la société qui en est la cause, c'est-à-dire tous lesautres : l'opinion. L'illusion est donc une sorte d'opinion et rien n'est plus mauvais que l'opinion : il faut la détruire,elle ne pense pas et si elle pense, elle pense mal. Et c'est en se posant des problèmes qui ne se posent pas d'eux-mêmes que l'on arrive à se protéger de l'illusion. Si la connaissance est une réponse à une question, l'illusion est uneréponse qui n'admet au point de départ aucune question, d'où je reviens à dire que c'est une fausse connaissance.Mais si la philosophie a des adeptes par le simple fait qu'elle nous permet d'acquérir une autonomie intellectuelle etune réflexion sur la pensée des pensées humaines, ce qui a pour conséquence de nous prémunir contre l'illusion, iln'en reste pas moins ,que certains pensent que la philosophie va à l'encontre de la finalité de l'enseignementsecondaire, qu'elle n'est pas rentable, qu'elle ne sert à rien, qu'elle ne nous permet pas de vivre d'une façon normaleen société. Beaucoup de gens n'aiment pas que certaines personnes réfléchissent trop; ils ont peur qu'on leur disece qu'ils ne veulent pas qu'on dise, qu'on « fouille » leur inconscient, d'où l'expression populaire « c'est unintellectuel » dans laquelle se traduit un certain mépris. Que penser des gens qui pensent que la philosophie estinutile d'où par conséquent qu'elle ne nous prémunit contre aucune illusion ? Je ne voudrais pas les critiquer mais jepense que ceux qui critiquent la philosophie sont ceux qui justement ne sont pas arrivés à cette connaissance dudeuxième degré. Ils sont victimes de l'opinion et ils n'ont pas réussi à se procurer une autonomie intellectuelle, à semaîtriser eux-mêmes.Faut-il leur en vouloir ? Non, car ils ont été victimes de toutes sortes de choses, de la division du travail quiaugmente leur dextérité au détriment de leur intelligence, de la publicité et du standing qui ont remplacé l'hommepar un code de signaux; on le repère grâce à la voiture qu'il conduit et aux habits qu'il porte. L'homme en fin decompte est prisonnier de ceci.Et le but de la philosophie c'est de combattre ces choses et plus spécialement l'illusion. Je dirai même plus : laphilosophie n'intervient pas à partir du moment où l'illusion a atteint la société, elle intervient avant qu'elle ne puisses'installer. La philosophie a donc beaucoup plus de chances de combattre cette fausse connaissance et à mon aviselle s'en acquitte très bien. La philosophie nous prémunit contre l'illusion dans la mesure où nous acquérons une certaine maîtrise de nous, unecertaine autonomie intellectuelle. Elle nous permet de prendre du recul, de replacer les choses à leur juste valeur.Quant à ceux qui disent que la philosophie est un mal, tout en disant qu'ils ne veulent pas philosopher, nephilosophent-ils pas sans qu'ils s'en rendent compte ? Quoi qu'il en soit la philosophie est un remède contre lesdangers de la société et elle est devenue indispensable à notre époque où l'on ne sait même pas où nous mène leprogrès technique. »

Le document : "La philosophie prémunit-elle contre l'illusion ?" compte 1369 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document La philosophie prémunit-elle contre l'illusion ?

Liens utiles