Devoir de Philosophie

Le langage est-il la mémoire de l'humanité ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

langage Par l'intermédiaire du langage, notre perception est déjà socialisée. - Le langage vient ainsi s'interposer entre la perception initiale et le souvenir que nous en conserverons, d'autant plus que nous nous répétons parfois nos souvenirs à nous-mêmes pour mieux les fixer et surtout que nous les avons entendu raconter par d'autres (ex. de STENDHAL). B. - La conservation du souvenir est ainsi, comme l'a montré HALBWACHS, chose sociale au moins autant qu'individuelle, et l'instrument de cette conservation, c'est le langage : « Les hommes vivant en société usent de mots dont ils comprennent le sens : c'est la condition de la pensée collective. Or chaque mot (compris) s'accompagne de souvenirs, et il n'y a pas de souvenirs auxquels nous ne puissions faire correspondre des mots » (HALBWACHS). En généralisant cette idée, on comprend la formule de L. LAVELLE : « Le langage est la mémoire de l'humanité. » C'est en effet dans le langage que viennent se déposer, comme en une sorte de conservatoire, les idées, les souvenirs, les traditions, etc., des groupes sociaux, et c'est à cette « mémoire collective » que s'alimente la mémoire individuelle.

Le document : "Le langage est-il la mémoire de l'humanité ?" compte 561 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

Liens utiles