Devoir de Philosophie

Le langage est-il le moyen infaillible d'unir les hommes ?

Extrait du document

langage
- La diversité des langues engendre une diversité de vision du monde, et de mode de pensée. D'une langue à l'autre, c'est tout un état d'esprit qui est modifié. Par conséquent, non seulement, la pluralité des langues divise les hommes qui ne peuvent se comprendre entre eux, mais encore elle exclut toute identité commune à l'homme en leur prêtant des modes de pensée différents, ce qui met à mal la possibilité d'une raison humaine identique chez tous les hommes, qui serait à la base de l'unité du genre humain. - Même au sein d'une même langue, il y a toujours une part d'équivoque, et des modes d'expression différents, selon le niveau de langue, le milieu socioculturel, et la personnalité de chacun, qui risque de conduire à l'incompréhension. Le langage, au contraire d'unir, fait alors saillir les différences entre les êtres, dans leur capacité intellectuelle, quand ils ne parviennent pas à s'exprimer tous avec la même aisance, ou dans leur niveau social, quand qui n'ont pas reçu l'instruction nécessaire pour s'exprimer avec un vocabulaire riche et une syntaxe correcte. - Il y a des langages volontairement hermétiques, dont le but n'est nullement d'établir une union entre les êtres. Par exemple, c'est l'impression que l'on peut avoir face à certaines oeuvres d'art qui ne parviennent pas à nous transmettre l'émotion esthétique qu'elles sont censées exprimer. En outre, au sein d'une même langue, certains langages, très spécifiques, ne peuvent être compris que par un cercle restreint de spécialistes, et leur constitution ne fait que renforcer la distance entre les érudits et les ignorants (ex : langage mathématique, informatique, harmonique, etc).   3ème partie : Le langage n'est pas un moyen suffisant pour unir les hommes.   Quand bien même le langage serait un moyen d'unir les hommes, il ne peut être en aucun cas une condition suffisante.

 Le langage, au sens large, désigne tout système de communication et d’expression, qu’il s’agisse de signes vocaux ou graphiques, tel que le langage des animaux, le langage des arts, le langage gestuel, etc. Si le langage est présent dans la nature, ou peut toutefois le penser en tant que capacité humaine, universellement partagée par tous les hommes, et qui les réunit. En effet, d’une part cette aptitude commune au langage permet de fonder une identité et une unité du genre humain, d’autre part, car il est ce qui permet en premier lieu d’établir la communication entre les individus, il opère un lien fondamental dans les relations humaines. Le langage serait-il alors le moyen infaillible d’unir les hommes ? Nous verrons que le langage apparaît comme un moyen efficace de liaison entre les hommes, mais que dans son application pratique, il n’est pas infaillible. Nous verrons alors dans un troisième temps que d’autres conditions sont requises pour établir une union entre les hommes.

Liens utiles