Devoir de Philosophie

Quel rôle vous paraît jouer le langage dans le développement mental de l’enfant?

Extrait du document

langage

Encore présente-t-elle longtemps chez lui des caractères qui reflètent son état psychique. 1° L’enfant n’accède que peu à peu et difficilement à la pensée par relation. Aussi les mots ont-ils pour lui un sens absolu (conséquence de son réalisme) : ainsi, les termes de droite et de gauche, de frère ou de sœur, d'ami ou d'ennemi (Précis, Ph. I, § 160). — 2° Il généralise souvent par confusion (conséquence de son syncrétisme), et il éprouve encore des difficultés à définir et à hiérarchiser ses concepts (Ibid., § 185 B). — 3° Son langage reste longtemps pauvre en conjonctions exprimant des rapports logiques (telles que car, donc, cependant, parce que, etc.) et, lorsqu’il raisonne, il le fait souvent par transduction, c’est-à-dire par juxtaposition de cas particuliers, et par une expérience mentale qui se borne à reproduire des actes concrets. — 4° Enfin, jusque vers l’âge de 10-11 ans, son langage exprime plutôt des rapports affectifs (moquerie, dispute, menaces, ordres ou prières) ou de simples informations que des relations entre concepts. Ce n’est guère que vers 12 ans que l’enfant devient apte à comprendre le langage rationnel (mathématiques, par exemple) et qu’il atteint vraiment la pensée logique.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles