Devoir de Philosophie

La construction européenne de 1945 au début du XXIème siècle

Publié le 11/11/2012

Extrait du document

A) De la CEE à l’Union européenne, de 1989 à 1992.

1) L’effondrement du bloc de l’est réunifie l’Europe (Réunification de l’Allemagne, début des conflits

interétatiques (Yougoslavie….)

2) L’europtimisme de Maastricht : Le marché devient Union : Objectifs, fonctionnement des institutions.

Un modèle ouvertement fédéral.

3) Quelques exemples de réussites : La monnaie Unique, les projets industriels (Airbus)

Le passage du marché commun au marché unique de Maastricht puis de Nice bouleverse la construction

européenne par une succession d’approfondissement. La construction européenne après 1989 se

comprend également à travers des élargissements successifs.

B) Les élargissements à quinze puis à vingt-cinq (puis à 27)

1) l’élargissement de 1995 (1 phrase)

2) Surtout l’élargissement de 2004 aux 10 nouveaux pays

(anciennes démocraties populaires et républiques soviétiques) transforme radicalement le visage de la

construction européenne : 450 millions d’habitants, contrastes économiques immenses….mais moment

historique dans la construction européenne.

« européenne sans les EU. C) Le rôle « des pères fondateurs » 1) Les prémices d’une construction commune : création du Benelux en 1948 et du conseil de l’Europe en 1950 : 10 pays d’Europe occidentale, dans le but d’affirmer les principes de la démocratie, mais disposant de peu de pouvoirs. 2) Le saut en avant : la CECA (Communauté européenne du Charbon et de l’Acier) : Souhaitée par les Français J. Monnet et R. Schuman, l’Allemand K. Adenauer… l’Italien A. De Gasperi, c’est un projet ambitieux d’union économique et douanière basé sur des structures fédérales (définition). Ratifié en 1951. 3) Une construction européenne bloquée par le refus du CED et l’opposition entre unionistes et fédéralistes. Ainsi, l’idée même de la construction européenne se confond avec la fin du second conflit mondial, véritable électrochoc pour les européens mais également révélateur de leur faiblesse face aux deux grands. Permise par l’entremise des EU et le Plan Marshall, la construction européenne prend réellement forme avec la CECA qui ouvre la voie à une construction toujours plus approfondie et élargie, la CEE. II : La construction d’une puissance économique de 1957 à 1989 : la CEE. De 1957 à 1989, le processus de construction européenne avance à travers les traités fondateurs, mais également par des élargissements successifs, preuves de la réussite d’une Union des européens toujours plus vastes. A) Le traité de Rome et la CEE Face aux succès et à l’impact médiatique suscité par la création de la CECA, entaché toutefois par l’échec de la CED, les dirigeants de l’Europe du charbon et de l’acier font un pas en avant vers une intégration économique, mais également politique. 1) La création de la communauté économique européenne par le traité de Rome en 1957 (création d’un marché commun, avec suppression des droits de douane) 2) La création d’une Europe de l’énergie (Euratom) 3) Des institutions européennes qui concilie fédéralisme et unionisme. Face aux succès de la CEE qui prend exécution le 1er janvier 1968, la construction européenne à 6 attire et connaît une vague d’élargissement au sein de l’Europe occidentale et méditerranéenne. B) Des élargissements successifs : de six à douze. 1) L’élargissement au Danemark, à l’Irlande et le Royaume-Uni (rappeler leur engagement au sein de l’AELE et le conflit De Gaulle – GB) 2) Un élargissement décisif vers l’Europe méditerranéenne (Grèce, Espagne et Portugal) : Ces élargissements démontrent l’attractivité économique de la CEE mais également son rôle dans la défense de la démocratie libérale. Ces élargissements vont de pair avec un approfondissement politique et économique de la construction européenne. C) Des approfondissements limités mais porteurs d’avenir »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles