Devoir de Philosophie

?Les guerres israélo-arabes. Plan INTRODUCTION I- LES MANIFESTATIONS DES

Extrait du document

?Les guerres israélo-arabes. Plan INTRODUCTION I- LES MANIFESTATIONS DES DIFFERENTES CRISES DE 1948 A 2014 1- Guerre de 1948-1949 2- Guerre de Suez 1956 3- Guerre des 6 jours (1967) 4- Guerre de Kippour 5- Invasion du Liban 6- La bande de gaza II- CONSEQUENCES 1- Conséquences politiques 2- Conséquences militaires 3- Conséquences territoriales 4- Conséquences démographiques CONCLUSION  INTRODUCTION Avant de débuter sur l?étude des différents conflits israélo-arabes, il faut tout d?abord resitué le contexte historique et géographique. La Palestine est un territoire situé entre l?Egypte au sud-ouest, la méditerranée à l?ouest, le Liban au nord et à la Jordanie à l?est. La Palestine est une ancienne colonie anglaise. La population est composée de juif et d?arabes. En 1917, Lord Balfour proclame la création d?un « foyer national juif » mais celui-ci n?a pas été créé suite aux différents problèmes causés par la seconde guerre mondiale (exemple : génocide juif). Ceci entraîne des combats entre les sionistes (juifs) et les britanniques. En novembre 1947, les nations unies proclament le plan de partage de la Palestine en deux états : juifs et arabes. Ce partage entraîne des guerres civiles entre arabes et juifs.  On va s?intéresser à étudier les différentes guerres qui opposent l?Israël et les pays arabes : tout d?abord la guerre de 1948 à 1949 puis on va résumer rapidement la guerre de Suez puis on va voir la guerre de 6 jours (1967). Enfin, on va s?intéresser à étudier la guerre de Kippour (1973), la guerre de 1982 au Liban et la guerre de la bande gaza de ­­ (2­­­­­014) I- LES MANIFESTATIONS DES DIFFERENTES CRISES DE 1948 A 2014 1- Guerre de 1948-1949   14 Mai 1948, Ben Gourions (président du conseil national juif) proclame l?indépendance de l?Etat Israélien (c?est la création de l?Etat israélien). Les Nations Unies acceptent l?indépendance qui est aussi reconnue par l?union soviétique et les Etats Unis. Suite à cela, le15 Mai 1948, les états arabes voisins (Liban, Irak, Jordanie, Egyptien et la Syrie) attaquent le nouvel état indépendant. Cette alliance (composée d?environ 46 000 hommes) affronte l?armée israélienne nommée Tsahal (environ 35 000 hommes). Ces différentes armées voient leur armée accroîtraient durant la guerre. Malgré une impressionnante armée déployée par les différents pays arabes et une supériorité sur l?organisation et sur les multiples opérations, Israël réussit à les mettre en échec. Cependant, c?est la Nakba (« catastrophe » en arabe désigne l?exil des palestiniens durant la guerre)  pour les Palestiniens, car ceux-ci ont dû se réfugier dans les pays voisins (prêt d?un million). La guerre se termine fin 1949 mais aucune paix n?est signée entre les pays arabes et l?Israël. Cette guerre entraîne de lourdes pertes humaines de chaque côté avec une modification territoriale de l?état Israélien.  En effet, les territoires qui devaient constituer l?état palestinien sont annexés par les pays arabes voisins : la Cisjordanie est annexée par la Jordanie, la Bande de Gaza par l?Egypte et Jérusalem est divisée en deux.  2- Guerre de Suez 1956 En juin 1956, Israël aide la France et le Royaume-Uni contre l?Egypte qui vient de nationaliser le canal de Suez. Israël récupère des territoires à l?Egypte et refuse de les rendre sans que l?Egypte reconnaisse l?existence de l?état Israélien. Enfin, les États-Unis, l'URSS et l'ONU s'accordèrent sur le retrait israélien dans le Sinaï et le canal de suez. En échange, Israël obtint le maintie...

« hommes). Ces différentes armées voient leur armée accroîtraient durant la guerre. Malgré une impressionnante armée déployée par les différents pays arabes et une supériorité sur l’organisation et sur les multiples opérations, Israël réussit à les mettre en échec. Cependant, c’est la Nakba (« catastrophe » en arabe désigne l’exil des palestiniens durant la guerre) pour les Palestiniens, car ceux-ci ont dû se réfugier dans les pays voisins (prêt d’un million). La guerre se termine fin 1949 mais aucune paix n’est signée entre les pays arabes et l’Israël. Cette guerre entraîne de lourdes pertes humaines de chaque côté avec une modification territoriale de l’état Israélien. En effet, les territoires qui devaient constituer l’état palestinien sont annexés par les pays arabes voisins : la Cisjordanie est annexée par la Jordanie, la Bande de Gaza par l’Egypte et Jérusalem est divisée en deux. 2- Guerre de Suez 1956 En juin 1956, Israël aide la France et le Royaume-Uni contre l’Egypte qui vient de nationaliser le canal de Suez. Israël récupère des territoires à l’Egypte et refuse de les rendre sans que l’Egypte reconnaisse l’existence de l’état Israélien. Enfin, les États-Unis, l'URSS et l'ONU s'accordèrent sur le retrait israélien dans le Sinaï et le canal de suez. En échange, Israël obtint le maintien des casques bleus de l’ONU dans le Sinaï. Ainsi la frontière israélo-égyptienne connaît un moment de calme. 3- Guerre des 6 jours (1967) En mai 1967, l’Egypte exige le départ des forces de maintien de l’ordre de l’ONU qui s’y trouvaient depuis 1957 et signe une alliance militaire avec la Jordanie. Le 5 juin 1967, Israël déclenche des « attaques préventives » contre l’Egypte du Sud et la Jordanie. L’aviation israélienne survole la Méditerranée et détruisit toute la flotte Egyptienne. Cette guerre est marquée principalement par des attaques aériennes. La surprise de l’attaque israélienne entraîna une guerre très rapide. Après 6 jours de combats, l’Israël reprend le contrôle de la bande de Gaza, la Cisjordanie, le Sinaï et le plateau du Golan. 4- Guerre de Kippour Après la guerre des six jours, la question se pose en Israël si l'on doit garder ou pas les territoires conquis, les avis sont souvent très partagés pour des raisons diplomatiques et militaires. C'est de cette façon que la partie Est de Jérusalem fut annexée au territoire, la ville sainte devint capitale d’Israël. En 1970, Nasser meurt, Sadate son successeur rompt pendant quelques temps les relations avec l'URSS et essaya de régler la situation avec Israël par l'intermédiaire de négociations. Sadate présenta un projet de règlement négocié sur les territoires occupés, projet qui ne sera pas accepté par le gouvernement juif, sans même essayer d'arriver à un accord. C'est alors, qu'Israël aveuglé par son importante victoire, lors de la dernière guerre, oublie l'importance d'arriver à un accord de paix. Sadate décida de faire une nouvelle guerre contre Israël. Le 6 octobre 1973, à la surprise des israéliens, les chars égyptiens envahissent le Sinaï, qui à ce moment-là est sous le contrôle des juifs, puis la Syrie attaqua par le Nord. La guerre dure trois semaines, mais ce ne fut que jusqu'à la deuxième semaine qu'Israël commença à gagner du terrain. C'est alors que les pays arabes utilisèrent leur arme la plus redoutable : ils mirent un embargo sur le pétrole, envers les États-Unis, qui ne se lève que jusqu'à ce que les armées israéliennes évacuent les territoires occupés. Cette stratégie économique frappe donc Israël, les États-Unis, mais surtout l'Europe qui était très dépendante de ce point de vue-là, et c'est donc le 22 Octobre que l'ONU vota le cessez-le-feu que doivent accepter les parties sous les pressions des puissances. Et ce fut seulement en 1977, que l'Égypte signa un accord de paix séparé avec Israël sous l'indignation »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles