Devoir de Philosophie

LES MANIFESTATIONS DE LA MISERICORDE

Extrait du document

?LES MANIFESTATIONS DE LA MISERICORDE, DE LA SAGESSE ET DE LA JUSTICE DANS LES PROBLEMES ET LES CALAMITES Dans toute chose, même, dans les choses, qui apparaissent les plus laides, il y a un aspect de vraie beauté. Oui, dans l'univers, toute chose, tout événement, soit il est beau, en lui-même », on l'appelle beauté émanant de lui », soit il est beau au regard de ses résultats ; on l'appelle « beauté à travers les autres Il existe certains événements, qui sont, apparemment, fâcheux, confus ; cependant, sous ce voile apparent, il y a des formes de beauté et d'ordre très brillantes. Sous le voile de la pluie, accompagnée de tempête et de sol boueux, à la saison de printemps, sont cachés les sourires des fleurs, infiniment, belles et les plantes infiniment, parfaites; les destructions rudes de la saison d'automne, malgré la démobilisation de ces animaux du devoir de la vie, qui sont des amis de fleurs fines, pour préserver contre les pressions et les tourments des événements d'hiver, qui reflètent les manifestations de la Grandeur et de la Gloire Divines, derrière les voiles de tristes séparations, c'est pour préparer une place, au nouveau du printemps, beau et frais, sous le rideau hivernal. Il y a le développement de beaucoup de fleurs immatérielles, qui se cachent, derrière le voile des événements, tels que la tempête, le séisme et la peste. Comme les semences, les noyaux de nombreuses potentialités, sans développement et sans accroissement, en germant, s'embellissent, à cause des événements, qu'on voit, apparemment, fâcheux. On dirait que tous les bouleversements et les changements universels constituent une pluie immatérielle. Mais, étant donné ...

« Par exemple, il considère comme nuisibles, insignifiants, les herbes et les arbres épineux, qui sont parmi les grands miracles de la Puissance Créatrice. Or, ils sont les héros équipés des herbes et arbres. Par exemple, la poursuite du faucon contre le passereau est, apparemment, incompatible, avec la miséricorde. Or, les capacités de l'oiseau passereau se développent, avec cette poursuite. Autrement dit, certains considèrent la neige, d'une manière très froide et désagréable. Derrière ce voile froid et désagréable, il y a des résultats, si chauds et si doux, qu'on ne peut décrire. * * * Si tu dis : « Le Destin nous a ainsi bornés et a pris notre liberté. Croire en le Destin ne donne-t-il pas lourdeur et stress, au cœur et à l'esprit, qui ont envie de développement et de mou vêtement circulaire ? » Réponse: Non jamais ! Non seulement le Destin ne donne pas le stress, mais aussi, il donne une joie et une lumière, qui as surent légèreté et tranquillité, aisance et abondance, confiance et sécurité sans limite. Parce que, si l'humain ne croit pas au Destin, il sera contraint de porter, sur l'épaule de son pauvre esprit, un fardeau aussi lourd que le monde, à l'intérieur d'une sphère restreinte, dans une dépendance insignifiante et dans une liberté temporaire. Parce que, l'humain est en relation avec l'univers entier ; il a des buts et des désirs illimités. Comme son pouvoir, sa volonté et sa liberté sont insuffisants, pour un millionième d'entre eux, on peut comprendre combien est-il pressionnant et affreux, le fardeau du stress spirituel. Voilà, croire en le Destin permet de jeter tout ce fardeau, au navire du Destin, d'agir, pleinement, à l'esprit et au cœur, dans leurs perfections, en parfaite liberté. Seulement, cela met fin à la liberté restreinte de l'ego, qui désire le mal et brise sa tyran nie pharaonienne, sa seigneurie et son action, selon son désir. Croire en le Destin est également un plaisir et un bonheur qu'il est indescriptible. Nous allons juste faire une indication à ce plaisir et à ce bonheur, avec cette parabole. La voici : Deux hommes font un voyage au siège du gouvernement d'un souverain. Ils entrent dans son palais personnel, un lieu des merveilles. L'un ne connaît pas le souverain, il veut s'y installer, en spoliant, en volant. Mais, il fait l'expérience des charges difficiles, telles que : administrer, gérer le parc, le palais, récolter les »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles