Devoir de Philosophie

Wolfe, James

Extrait du document

Wolfe, James (1727-1759), officier anglais.

Ayant reçut sa première commission dans l’armée en tant que sous-lieutenant en 1741, James Wolfe combat en Bavière, en Écosse et aux Pays-Bas. Lors de la guerre de Sept Ans, Wolfe est nommé commandant d’une brigade qui, sous les ordres du brigadier général Jeffery Amherst, doit attaquer la forteresse française de Louisbourg. Après un siège de plusieurs semaines, Louisbourg capitule en 1758. Wolfe est chargé de prendre la ville fortifiée de Québec, sur le fleuve Saint-Laurent. Après de longues semaines pendant lesquelles il tente en vain de faire débarquer ses troupes sur la côte de Beauport, située sur la rive nord. L’automne arrivant rapidement et ses troupes, surtout la flotte dirigée par l’amiral Saunders, devant bientôt rebrousser chemin, Wolfe doit agir de façon décisive. Il réussit alors, dans la nuit du 12 septembre 1759, à faire débarquer ses troupes sur les plaines d’Abraham, juste à l’ouest des murs de la ville, prenant ainsi par surprise Montcalm, qui s’attendait à un débarquement sur la côte de Beaupré. La bataille se déroule le 13 septembre 1759 : les troupes anglaises de Wolfe remportent la victoire sur les Français, dirigés par Montcalm. James Wolfe meurt sur le champ de bataille, et Montcalm est blessé, le lendemain. La prise de la ville de Québec permet aux Anglais de resserrer l’étau sur Montréal, qui capitulera l’année suivante devant les troupes britanniques venues de Québec, du Richelieu et des Grands Lacs.

Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Liens utiles