Devoir de Philosophie

Les apports de la sismologie TP

Extrait du document

?I- Les ondes sismiques 1- Quelques définitions simples : Un séisme correspond à un mouvement de glissement le long d'une faille. Le glissement résulte d'une libération d'énergie qui s'accumule an fonction des contraintes générées par le mouvement des plaques tectoniques. Les séismes peuvent avoir des conséquences sur la vie humaine, l'économie et l'environnement. Le séisme est le risque naturel majeur le plus meurtrier, tant par ses effets directs (chutes d'objets, effondrements de bâtiments) que par les phénomènes induits (mouvements de terrain, tsunamis, etc.). Le foyer représente la zone de la faille où s'est produite la rupture et d'où les ondes sismiques commencent à se propager. L'épicentre est le lieu de la surface terrestre situé exactement à la verticale du foyer d'un séisme. Il correspond donc au point en surface où l'intensité perçue d'un tremblement de terre est la plus importante (magnitude maximale). Un sismographe est un appareil qui enregistre et mesure les tremblements de terre. 2- Les propriétés des ondes :

« II- Utilisation de sismolog pour étudier les ondes sismiques 1- Exploitation d’un sismogramme Question 1 : La station d’enregistrement la plus proche est la station OG09 (enregistrement de la 1 ère onde P à 3h12min09sec) et la station d’enregistrement la plus lointaine est la station SSB (enregistrement de la 1 ère onde P à 3h12mins26secs). Question 2 : N.B. : (la première est OG09 et la 2eme est OG14) Titre : photo comparative de deux enregistrements de deux stations faite grâce au logiciel sismologue Question 3 : Pour la station OG09, l’onde P a été enregistrée à 3 :12 :08 et l’onde S a été enregistrée à 3 :12 :12. Il y a donc un écart d’environ 4 secondes entre les 2 ondes. Pour la station OG14, l’onde P a été enregistrée à 3 :12 :18 et l’onde S a été enregistrée à 3 :12 :28. Il y a donc un écart d’environ 10 secondes entre les 2 ondes. On peut donc en conclure que l’onde P est plus rapide que l’onde S. Les ondes P sont par conséquent les premières à être enregistrées par un sismographe après un tremblement de terre, d'où leur appellation également d'ondes primaires. Les ondes S ayant une vitesse moins importante, elles sont donc enregistrées après les ondes P et vont être qualifiées d’ondes secondaires. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles